Festival Sakifo : l’association Agir DDPME interpelle le préfet

2 min de lecture
19

L’association « Agir pour la Défense du Domaine Public Maritime et de l’Environnement » (Agir DDPME), interpelle le préfet sur la tenue du « festival Sakifo qui débute ce vendredi 10 décembre à 17 heures à Saint-Pierre »

Dans un courrier adressé au préfet, elle indique que « votre décision (…) suscite de nombreuses critiques et une incompréhension dans la population réunionnaise qui vous reproche de lui imposer parallèlement des restrictions jugées excessives, attentatoires à ses libertés fondamentales et sans justifications scientifiques (port du masque à l’extérieur y compris pour les enfants à l’école, interdiction de pique-niquer, etc..) ».

« Nous découvrons que le site de ce festival qui va rassembler des milliers de spectateurs, empiète largement sur le Domaine Publique Maritime. Nous protestons contre ce choix qui participe encore de la mise en danger de ce territoire dont la protection relève de votre compétence. Pire, nous découvrons par ailleurs, que les organisateurs se sont permis d’installer sur la plage, des barrières métalliques implantées jusque dans l’eau du lagon. Ces barrières ont clairement pour objet de délimiter le périmètre du site du festival et de contrôler les entrées.  Une autorisation a-t-elle été accordée pour l’installation de ces barrières ? Et si oui, par
quelle autorité ? Ce dispositif est totalement illégal. Il porte atteinte gravement au doit et à la liberté de la population de circuler librement sur le rivage », indique l’association.

L’association demande ainsi au préfet « d’intervenir sans délais pour faire sanctionner cette infraction et la faire cesser, en sommant les organisateurs de retirer ces barrières et libérer la plage. A défaut d’exécution de vos ordres, nous vous demandons saisir l’autorité administrative ».

 

19 Commentaires

  1. je ne comprend pas pourquoi ce festiva zoreill est maintenu.. quesrion de fric certainement. en sachant sa va ramener énormément de monde qui plus est sans masque .. apres on annule dautres évènements pfttttttt

    • Wake up la Réunion je le répète vous êtes trop gentil. Aux Antilles cela ne se passerait pas comme ça. Et d’ailleurs avec les actualités là-bas nous la Réunion nous risquons d’avoir énormément de touristes pour les fêtes de fin d’année.
      Tu vas dans les sentiers actuellement c’est blindé de touristes, ne parlons pas dans les îlets le soir…. Merci le préfet de nous interdire les piques niques, le bivouac. Quand il va falloir rendre des comptes, il ne faudra pas venir pleurer.
      Levez vous tout le monde debout c’est au peuple de dicter nos libertés, les voyous en costard sont là pour diviser, pour rester au pouvoir et les médias sont tous complices….
      Wake up
      Et d’ailleurs amis journalistes (mdr) qui va payer les coûts cette crise sanitaire ?…. Ce sera nos enfants. Alors à quand la création d’un congrès du peuple et de monter au créneau sans syndicats, politique bien évidemment car la corruption sont dans leurs gênes nous n’avons pas besoin de ça pour avancer…. Libre

      Autre chose pour terminer
      Démocratie du grec (démos => peuple et Kratos => pouvoir)
      Action réaction

  2. Ben oui …tout à fait d’accord !!!! histoire de fric, c’est une manne financière pour beaucoup de monde et après on s’étonne des chiffres …..et on nous impose des contraintes …..
    On se s’en sortira jamais de ce Covid…..
    Enfin bonnes fêtes quand même, sans les pétards !!!!! lol

  3. vous avez raison,
    Le 18 et 19 décembre au stade de la redoute compétition de moto-cross sava rassembler beaucoup de gens alors mr le préfet les restriction ousa i lés

  4. vous avez raison,
    Le 18 et 19 décembre au stade de la redoute compétition de moto-cross sava rassembler beaucoup de gens alors mr le préfet les restriction ousa i lés

  5. J invite les réunionnais à un grand pique nique sur un terrain agricole ce vendredi soir et ce jusqu’à dimanche (musique alcool et ambiance assurée) quiconque viendra me verbaliser je fouts le prefet, maire de St pierre et le proc en procès pour inégalité de traitements

  6. Boycotter un point c’est tout ! Disco fermé à la demande du pape préfectoral sur l’ile , SAKIFO ne peux pas s’autorisez à passer outre !!!

  7. La cerise sur le gâteau pas besoin pass pour les meetings politiques enfin par hypocrisie c est recommandé pas obligatoire j en perds mes cheveux

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Benoît : le lycée Nelson Mandela fête ses 20 ans en présence de la rectrice

Article suivant

Petite Île : un agriculteur chute dans une ravine

Free Dom