Festival Sakifo : un bilan positif pour l’édition 2022 avec 51 concerts et 32 000 festivaliers

3 min de lecture
1

51 concerts, 32 000 festivaliers, le Sakifo qui se tenait à Saint-Pierre du 3 au 5 juin raconte cette 18ème édition. Ca y est, l’édition 2022 du Sakifo est déjà terminée. Tandis que l’on voit les scènes se démonter, les chapiteaux du village artistes, des bars et des restaurateurs descendre à terre, on fait le bilan de ces trois soirs de concert.

Cette année la réouverture des frontières a permis notamment la présence d’une importante scène d’Afrique du Sud aux esthétiques variées comme le Rap, le Hip-Hop, le Reggae, la Soul, le Rock ou encore le Maloya Electronic. Les groupes BCUC, BLK JKS, MSAKI, BONGEZIWE MABANDLA, STOGIE T, RADIO SECHABA on en effet put se rendre à la Réunion.

“On voyait l’enthousiasme clairement affiché des festivaliers, on sent que les choses sont revenues à la normale. La fréquentation atteint celle de 2018, les festivaliers ont pu de nouveau dormir au camping, les artistes ont réussi à atteindre le sol réunionnais… Bref la vie reprend même en festival!” raconte Jérôme Galabert, le fondateur du festival Sakifo.

La scène réunionnaise a été mise à l’honneur avec Clara qui se produisait pour la première fois au Sakifo, DJ SEBB, KoMbo, Kanasel… Maya Kamaty et Davy Sicard ont enflammé Salahin, la scène principale du festival, avec le projet Sauvage de Maya Kamaty et le dernier album Bal Kabar de Davy Sicard.
La programmation a aussi mis l’accent sur la scène réunionnaise Electronique avec Agnseska, Eat My Butterfly, et Kabar Jako. Le trio de Kabar Jako présentait leur premier album Kabar Jako sorti en vinyl en exclusivité à la Réunion et pressé chez Run Run Records.
En plus de têtes d’affiches comme Texas, Oumou Sangaré, Miossec, Tiken Jah Fakoly ou Vald, le Sakifo a fait découvrir au public réunionnais la Pop Soul de Joy D, les Maloya de Destyn Maloya et de Loryzine, et encore le Maloya Mandingue de Madiakanou.

Impossible de citer les 51 groupes qui se sont produits à Saint-Pierre cette année. Ceci grâce au travail de toutes les équipes et du soutien des partenaires. Partenaires que le Sakifo tient à remercier très chaleureusement pour leur engagement aux côtés du festival pour la culture réunionnaise.

Le rendez-vous est déjà donné pour juin 2023. En attendant, les équipes retrouveront le public réunionnais pour les Francofolies de La Réunion qui se tiendront à Saint-Paul du 29 septembre au 2 octobre 2022 et dont la billetterie ouvrira dans le courant du mois de juin.

 

1 Commentaire

  1. La musique comme les piscines les plages prône la nudité à la limite de la vulgarité de plus en plus, tout comme les pubs. A quand la nudité autorisée partout tant qu’à faire pour ceux qui le réclament. En cette période de misère ça fera des économies

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Mahaleo, le groupe mythique du folksong malgache, fête ses 50 ans sur scène à La Réunion

Article suivant

Plus de 40 artistes au Barachois pour la fête de la musique

Free Dom