Fleury-Mérogis : Incarcéré dans la même prison, il tabasse le meurtrier de son neveu

1 min de lecture
13

Malheureusement c’était à prévoir, un homme détenu  à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis dans l’Essonne, a été condamné à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Évry-Courcouronnes, jeudi 21 janvier, après avoir roué de coups un autre détenu.

Le détenu tabassé n’est autre que le meurtrier de son neveu âgé de deux ans, qui purge une peine de 20 ans  de réclusion pour le meurtre du neveu de son agresseur.

L’agresseur avait pourtant averti l’administration pénitentiaire : s’il se retrouvait dans le même bâtiment que le meurtrier, il allait « craquer », citent nos confrères. Après un transfert, l’oncle et l’ancien beau-père de Younès se sont pourtant retrouvés au sein du même quartier de la prison.

Le prévenu a croisé le meurtrier qui a été tabassée avec l’aide d’autres détenus, ce qui lui a valu à la victime douze jours d’ITT.

L’agresseur a également été condamné à verser 1 200 € à son codétenu au titre du préjudice moral.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




13 Commentaires



  1. Belle justice, indemniser un assassin pour le meurtre d’un bébé, et l’autre con qui n’avait pas compris que tout a été mis en œuvre pour éliminer une vermine.

    0
    0
  2. L’oncle et le beau père incarcéré dans le même centre pénitentiaire. Décidément, leur destin était conçu pour qu’ils se voient de près !

    0
    0
    • C’est assez triste et très difficile de se trouver face devant l’assassin de son neveu, sans rien faire, comme je le comprends j’aurais fait pareille, si on tue mon petit neveu, cousin, fils, allons soyez compréhensif, l’oncle avait la rage,de voir l’assassin, tranquille derrière les barreaux, héla c’est dure de se faire une raison, car le cœur à ses raisons que la raison n’a pas.

      0
      0
  3. 20 ans pour le meurtre un enfant de 2 ans ? c’est pas suffisant … dans 20 ans ou bien avant tu sortiras pourras refaire sa vie … tandis que l’enfant est mort et ne pourra plus jamais rien faire .

    0
    0
  4. L’affaire à dû faire grand bruit avec l’assassinat du petit et choqué tout le monde, l’administration pénitentiaire à dû faire exprès de les mettre ensemble pour que l’assassin prenne une correction.

    0
    0
Free Dom
WordPress Video Lightbox