Foulées de Boucan : venez courir contre l’AVC ce samedi (vidéo)

dans Actualités/Infos Réunion/Vidéos

Les Foulées de Boucan reviennent ce samedi 15 juin, sur la plage de Boucan Canot. Comme chaque année, amateurs, sportifs aguerris et familles pourront participer à cette course solidaire autour de l’AVC. France AVC Réunion, association d’aide aux victimes d’accidents vasculaires cérébraux, organise cette cinquième édition avec l’appui technique de l’association BDN Saint-Paul.

Lors d’une conférence de presse, donnée mardi 11 juin à la clinique des Tamarins, Jérôme Bousser, Président directeur de l’association BDN Saint-Paul Sports, Anne RAECKELBOOM, Directrice Adjointe de la clinique Les Tamarins, Pierre Lebouchard BDN St Paul et Daphnée Schott Neuropsychologue et Vice-Présidente France AVC Réunion étaient présents.

Daphnée Schott nous a parlé de cet événement solidaire et de son importance pour l’association :

Cette course est donc un évènement solidaire puisque l’intégralité des droits d’inscription sont reversés à l’association France AVC Réunion. À La Réunion, l’AVC touche plus de 2500 personnes chaque année. Dès 14h30, ce samedi, un village santé ouvre ses portes avec diverses animations telles que zumba, bilan forme, dépistage des facteurs de risque vasculaire et rencontre avec des professionnels de santé. Les courses sont ouvertes à tous à :
16h00, course pour l’école d’Athlétisme sur une distance d’1 km
16h15, course pour les Benjamins et Minimes (2004-2007) distance de 2 km
17h15, la randonnée sportive, pour celles et ceux nés avant 2003 sur une distance de 5 km
17h15, course élite individuelle ou en relais (à partir de 2003) distance 10 km

Pour chaque inscription, le tee-shirt de la course vous est offert et une remise de médailles a lieu pour les enfants à la suite de leur course.

Témoignage : “Mon épouse a fait un AVC à 47 ans”

La famille sera mise à l’honneur lors de cette nouvelle édition des Foulées de Boucan puisque l’AVC est un évènement qui bouleverse toute la cellule familiale, sur le plan psychologique, économique et social. Car lorsqu’un patient est victime d’un AVC, c’est toute sa famille qui est touchée. Cette dernière est parfois démunie ou épuisée par cette situation. Présent lors de la conférence de presse, Thierry nous a fait part de son témoignage poignant : “Mon épouse a 47 ans et a fait un AVC. Elle est restée 2 ans à la clinique. Je suis devenu son aidant familial, ce qui a été très compliqué à gérer. Je devais aller travailler, prendre soin de ma femme mais aussi de mes enfants. Je m’occupais des devoirs, des réunions parents-professeur, de l’administratif, des travaux d’aménagement de la maison. Heureusement, l’association France AVC Réunion était présente. Quand le moment était venu pour ma femme de rentrer à la maison, ce qui s’est fait en février dernier, on a été très bien accompagnés par les membres de l’association. Sans eux, je ne sais pas comment  j’aurais fait.”

L’association France AVC Réunion lutte aujourd’hui pour que les patients soient systématiquement informés de leur existence. Ainsi, chaque famille pourra les solliciter si besoin pour obtenir de l’aide. L’association accompagne les familles, de la prise en charge du patient pendant sa rééducation à son retour à domicile.

Rééducation post-AVC : la clinique Les Tamarins reçoit 50% des patients

À la clinique Les Tamarins, 50% des patients sortant des unités vasculaires sont accompagnés pour la rééducation post-AVC. Celle-ci dispose d’un plateau technique spécialisée, avec notamment des robots de rééducation. Objectif : permettre aux patients de récupérer le mieux possible. Son équipe se compose d’ailleurs de médecins rééducateurs et généralistes, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, orthophonistes, ergothérapeutes, enseignants en activités physiques adaptées, animateurs, neuropsychologues, psychologues, assistants sociaux et diététiciens. Une seconde clinique spécialisée dans les accidents cardio-vasculaires doit ouvrir ses portes fin octobre dans le nord.

 

Poster un Commentaire

avatar