REPLAY : Francis Amand, délégué à la concurrence “ça va dépoter !”

3 min de lecture
3

Le délégué à la concurrence Outre-mer missionné par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et la ministre des Outre-mer Annick Girardin pour une étude sur la vie chère séjourne dans l’île depuis le début de cette semaine. Il était l’invité de l’émission de Mme Aude, hier après-midi, sur radio Free Dom. L’occasion pour les nombreux auditeurs de lui poser des questions sur un thème qui leur est cher puisqu’il s’agit de la cherté de la vie, ce serpent de mer auquel aucun gouvernement n’a réussi à régler en dépit de quelques vaines tentatives.

REVOIR L’EMISSION

Pourquoi paye-ton un paquet de yaourt à moins de 2 euros dans l’hexagone alors que le même article coûte parfois plus de 5 euros à La Réunion ? Pourquoi paye-t-on une pièce auto 200 euros en métropole alors qu’il faut débourser plus de 600 euros pour la même pièce dans l’île ? Pourquoi paye-t-on le même billet d’avion à des prix différents au cours d’une année, billet qui renchérit sévèrement notamment en période scolaire ? Pourquoi ne pas supprimer l’octroi de mer qui fait augmenter les prix ? Est-ce que c’est la sur-rémunération qui tire les prix vers le haut à La Réunion ? Comment se fait-il qu’aucun gouvernement n’ait pu jusqu’à présent en venir à bout de ce problème de marges que font les entreprises ici dans le département ? Comment lutter une bonne fois pour toutes contre les situations de monopoles qui sévissent dans l’île ?…

Autant de questions qui ont été posées hier soir par les auditeurs freedomiens au délégué à la concurrence qui devra, au terme de sa mission interministérielle, donner des solutions au gouvernement pour apporter des réponses concrètes aux consommateurs domiens. “Ce problème est aujourd’hui pris très au sérieux au plus haut niveau de l’Etat”, a-t-il dit, hier soir, sur radio Free Dom. “Il ne s’agira pas pour moi de pondre un énième rapport qui finira ensuite sous une pile de dossiers. Le Président de la République et le gouvernement veulent agir sur ces problèmes de marges qui font que les prix sont trop élevés dans les départements d’outre-mer. Nous allons renforcer les services qui travaillent dans ce sens. Ça va dépoter !”, a promis Francis Amand


3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
lobillAvatar Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox