Gendarmerie de La Réunion, coopération internationale avec la police seychelloise

1 min de lecture
1

En pleine réforme judiciaire, les Seychelles cherchent à améliorer la prise en charge des victimes de violences intra-familiales.

À cette occasion, deux gendarmes de la Maison de protection des familles de La Réunion ont dispensé, aux forces de l’ordre locales, une semaine de formation ponctuée de cours théoriques et pratiques sur le thème de l’audition de mineurs victimes de violences.

L’ambassadeur de France aux Seychelles, M. Dominique Mas, a salué cette coopération en rappelant que notre pays, qui n’est pas épargné par ce fléau, a réussi à trouver des solutions pour entendre les victimes malgré les obstacles auxquelles elles font face.

©Crédit Photo La Gendarmerie de La Réunion

1 Commentaire

  1. BLA BLA BLA ! Et pendant cela nos plaintes non prises au sérieux sur l’ile entrainent des drames !! On veut habiller jacques ne sachant pas comment habiller pierre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La convention territoriale globale de Trois-Bassins renouvelée pour une durée de 5 ans

Article suivant

Macron s’engage à rouvrir les discothèques le plus rapidement possible

Free Dom