Une rencontre entre les planteurs et le ministre de l’intérieur plutôt prometteuse

2 min de lecture
9

Gérald Darmanin et son ministre délégué aux territoires ultramarins, Jean-François Carenco, sont finalement arrivés à La Réunion vendredi 8 juillet.

Les transporteurs qui ont manifesté mardi sur le chantier de la nouvelle route du Littoral, avant de rencontrer le préfet dans l’après-midi, ont rencontré les deux membres du gouvernement dès leur arrivée sur l’île.

À l’issue de la rencontre avec les industriels et le préfet, hier, les planteurs attendent également de rencontrer le ministre de l’Intérieur et son ministre délégué aux territoire ultramarins.

Sur sa page Facebook, le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’avec  « Jean-Francois Carenco, nous nous rendrons, pour notre premier déplacement, dès la fin de cette semaine, à la Réunion, le plus peuplé des territoires ultramarins. »

Vers une sortie de crise ?

Et ce samedi 9 juillet, peu avant 16h30, les planteurs se sont montrés beaucoup plus confiants et détendus au micro de Matthias Ramsamy.

Il semble que cette seconde rencontre avec le ministre ait été plus fructueuse avec des propositions plutôt satisfaisantes pour les planteurs. Ils restent néanmoins mobilisés autour de la préfecture pour la soirée de ce samedi, dans l’attente de la réponse de Téréos.

Il est possible que le conflit soit maintenu jusqu’à mardi, le temps que Téréos et les planteurs signent définitivement cette convention canne tant attendue.

Jean-François Carenco était donc en visite dans notre ile dès la fin de semaine. Ancien préfet, notamment de la Guadeloupe et de Saint-Pierre et de Saint-Pierre-et-Miquelon, Jean-François Carenco a été nommé ministre délégué Outre-Mer ce lundi 4 juillet 2022.

9 Commentaires

  1. et si, et si, on boudait la venu des deux zigotos, aucun accueil , rester insensible à ce gouvernement qui se fout de nous. on a mis lecornu aux armées alors qu il avait déjà commence son travail avec nous , la rebelote et re bis , le pire darma nain qui connait rien , parti. a Mayotte que pour faire de la figuration et qu en est il ? tjrs le bordel. autant remettre lecornu en Come back , le nain aux armées et son bouffon a l intérieur . faut boycotter , même pas le parler de nos prob car ils ne vont pas faire un geste . il y a du monde a l assemblé et le fief Macron ne veut tjrs pas partager son hôtel. boycottons , boudons , Macron commence. a perdre la côte .

  2. mieux vaut li reste ou sa li lé, puisque y considère les DOM-TOM comme français de seconde zone, reste ek zoreye comme li,vu que nous les pas vraiment considéré comme français nous lé considéré comme la 5eme roue du carrosse, mieux vaut li reste dans la province de France métropolitaine province de l’Union Européenne garde zot hypocrisies et discours oligarchique capitalistes impérialistes mondialiste colonialiste satanique pou zot zoreye volèr mentèr hypocrites

  3. pour demain le fan club la répression en marche mèt zot string su zot n’a in pion de Jupiter viens jouer ek zot moque bande de collabo vendu

  4. pour demain le fan club la répression en marche mèt zot string su zot n’a darmanibus et le vieux fossile de Jupiter viens jouer ek zot moque bande de collabo vendu,enemie des réunionnais et réunionnaise

  5. sont prédécesseur Lecornu à pas fait grand chose avec ses plusieurs visite sur l’île c pas un gamins comme lui va changé la réunion bon dieu pitié

  6. sont prédécesseur Lecornu à pas fait grand chose avec ses plusieurs visite sur l’île c pas un gamins comme lui va changé la réunion bon dieu pitié

  7. vous croyez encore au père Noël, ces ministres vont rien faire pour la canne ou autre , ils viennent en vacances sur notre île, et nos députés ils sont où ? en vacances..personnes ne fera rien pour nous les créoles . l’esclavage la jamais arrêté ici .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ce qu’il faut retenir du discours d’Élisabeth Borne Première ministre à l’Assemblée nationale

Article suivant

La Fondation CMA CGM apporte son soutien à la Fédération Française des Banques Alimentaires

Free Dom