/

Grande braderie de St-Paul : un retour en toute sécurité

4 min de lecture

Première sortie officielle du Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, ce lundi 12 juillet 2021. Direction la Grande braderie pour rencontrer les acteurs économiques du territoire. Cet événement historique revient après deux ans d’absence. Il s’agit de la seule braderie organisée à La Réunion en ce début de vacances scolaires.

Un rendez-vous conçu afin de soutenir fortement les petits commerces et les forains en partenariat avec l’Association des commerçants du cœur de Ville (ACCV) du 5 au 14 juillet.

Cette Grande braderie revisitée se tient dans un format adapté au contexte sanitaire actuel lié à la pandémie de Covid-19. Un événement autorisé en étroite collaboration avec la Sous-Préfecture de Saint-Paul et piloté par la Municipalité en lien avec l’ACCV.

Jauge limitée, comptage du public, port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique, présence de 49 agents de surveillance de la voie publique, de sécurité et de la Police Municipale et 15 agents de sécurité, diffusion de messages de sensibilisation à la lutte contre le coronavirus…

Garantir la sécurité

Un dispositif conçu pour garantir la sécurité de toutes et de tous comme le constate le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, durant sa visite de terrain. Objectif : rencontrer le public et les commerçants afin d’échanger autour de cette braderie.

« 60 % des commerçants sédentaires et 40 % de commerçants ambulants sont présents. Cela leur permet de réaliser davantage de chiffre d’affaires. La braderie constitue une grosse organisation afin de pouvoir accueillir 20 000 personnes durant 10 jours. Elle se tient dans des conditions drastiques imposées par l’État. Ce rendez-vous est une bouffée d’oxygène pour les acteurs économiques », détaille le premier magistrat, Emmanuel SÉRAPHIN.

Redynamiser le centre-ville

La braderie accueille habituellement 350 forains contre 280 forains cette année. Pour cette édition 2021, les mesures de protocole sanitaire appliquées imposent un linéaire plus restreint, soit 4 mètres carrés par forain. Ce rendez-vous étroitement lié au territoire Saint-Paulois préfigure les animations proposées à l’avenir.

« Nous voulons redynamiser le centre-ville pour qu’il devienne plus attractif. Nous allons requalifier ce centre-ville. Nous mettrons en place des animations pour continuer à animer notre ville. Cette braderie est importante pour les commerçants afin de faire vivre le commerce de proximité. Il est capital que le public puisse acheter local », ajoute avec détermination le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN.

Juste après sa visite de terrain, il tient une conférence de presse avec le Conseiller municipal, Irchad OMARJEE, notamment délégué au Commerce et à l’artisanat. Le moment pour eux de dresser un bilan de la Grande braderie.

Opportunité pour les petits commerçants

La Grande braderie constitue une opportunité pour les petits commerçants afin d’augmenter leurs chiffres d’affaires. Le but : dynamiser et relancer leur activité dans un contexte contraint par la pandémie de Covid-19.

Cette opération s’inscrit dans une démarche proactive et solidaire destinée à soutenir le monde économique en ces temps perturbés par la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : des navettes gratuites mises en place

Article suivant

Le Jardin de l’Etat fermé ce mercredi 14 juillet jusqu’à 12h

Free Dom