//

Guan Di à St-Denis : place aux tambours et à la danse des lions !

4 min de lecture
7

3 années sont passées, depuis le dernier rendez-vous de Guan Di avec ses visiteurs venus de toute l’île. Les temples de la Rue Sainte-Anne n’avaient alors pu accueillir que les familles, en cercle restreint et protégé.

2022 est l’année du retour des festivités de Guan Di, dans une version ouverte au public, avec une envergure moindre, certes, mais permettant de faire vivre et vibrer la culture chinoise.

L’inauguration officielle est prévue rue Ste Anne, à Saint Denis, ce vendredi 22 juillet à 16H30. Un grand défilé partira des temples de la rue Sainte Anne pour s’arrêter à l’école centrale.

L’histoire de Guan Di

GUAN DI est un héros guerrier devenu Dieu, célébré par de nombreux récits épiques, popularisé par les migrants chinois qui se sont placés sous sa protection. Les facettes de GUAN DI sont multiples : tour à tour Dieu des militaires, de la justice, des lettres, des commerçants. On lui voue les valeurs morales les plus élevées : fidélité, sincérité, droiture, courage, probité, grandeur, honneur, honnêteté.

Guan Yu (ou Guan Gong, selon les versions) est natif de Hedong dans la Province actuelle du Shanxi. Il était un général chinois durant la fin de la dynastie Han et un héros historique de l’époque des Trois royaumes, devenu après sa mort, une des déités les plus populaires dans les croyances chinoises.
A l’époque, les luttes d’influence et de pouvoir font éclater l’empire en trois états: Wei, Shu, Wu. C’est la période dite également des Trois Royaumes (220–265). Les chefs des trois royaumes se livrent une guerre sans merci. Guan Yu, lui, est resté fidèle à la dynastie des Han et fait valoir sa dureté au combat, mais aussi son courage et sa loyauté. Ses prouesses guerrières lui valent une grande réputation. Ce sont surtout ces qualités morales qui retiennent l’attention.

Au XVIème siècle, Guan Yu fut divinisé, sous le nom de GUAN DI, par l’empereur Sheng Dong de la dynastie des Ming. Il devint protecteur du pays, dieu de la guerre, patron des soldats mais aussi des entreprises lucratives. Nommé “grand empereur qui aide le ciel et protège l’Etat“, il est depuis lors célébré afin de protéger l’avenir des familles.

La FÊte De Guan Di

La fête de GUAN DI est la célébration du guerrier devenu Dieu. Cette commémoration a lieu annuellement le 24ème jour du 6ème mois du calendrier soli-lunaire chinois. Et c’est à cette date que, chaque année, partout dans le monde, les temples dédiés à ce guerrier s’illuminent et s’animent.
Les fidèles viennent régulièrement au temple, tout au long de l’année, car la tradition veut que l’on consulte GUAN DI avant de prendre une décision importante, tant dans sa vie familiale que dans sa carrière professionnelle. Le point culminant étant ce jour-anniversaire, ils viennent à cette date lui apporter diverses offrandes, le remercier pour les bienfaits de l’année écoulée et le prier pour l’année à venir.

7 Commentaires

  1. J’ai été surpris à midi d’entendre le journaliste Enilorac (Caroline) de réunion la 1ère parler de chinois pays, ah bon, parle t’il de malbar pays, de zoreil pays,de cafres pays ,lui le petit créole pays ???

  2. mme la maire de la plu riche commune de lile
    et a monsieur le consul pays le plus riche o monde avc une grande richesse culturel

    ce ki a été fai pour GUAN DI a été vraimant LAMENTABLE

    VOUS AVEZ 1AN POUR PREPARER LE PROCHAIN

    puissez vous laver laffront fait a la communoté chinoise
    et a tous les réunionas

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Fermeture du sentier de Cap Noir, à La Possession

Article suivant

La fête du foot à Jean Petit ce samedi à St Joseph

Free Dom