Guyane : effondrement d’une partie de la route Nationale 1 dû aux fortes pluies

3 min de lecture

De fortes pluies s’abattent actuellement en Guyane, provoquant de gros dégâts. La RN1 s’est en partie effondrée. Il n’est désormais plus possible de circuler entre Saint-Laurent du Maroni et Cayenne.

Les services de l’État engagés pour rétablir la circulation au plus vite

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, suivent avec attention la mobilisation des services de l’État engagés en Guyane suite à l’effondrement d’une partie de la route Nationale 1.

Les deux ministres tiennent à rendre hommage à tous les agents guyanais qui travaillent sur le terrain, malgré des conditions météorologiques difficiles, pour remettre en état la route, trouver les solutions adaptées aux situations d’urgence et amortir l’impact pour les usagers afin que la continuité du territoire continue d’être assurée. Ils appellent les usagers à la prudence et à la patience en attendant que la circulation sur la route Nationale 1 soit rétablie.

Le préfet Thierry Queffelec a activé le Centre Opérationnel Zonal pour coordonner l’ensemble des services concernés. Les services de la Direction générale des territoires et de la mer en charge de la gestion des routes nationales en Guyane sont donc totalement mobilisés pour rétablir la circulation dans les délais les plus brefs possibles.

Une task-force a été organisée pour coordonner les travaux de remise en état de la route dès que les conditions météo le permettront. Une quarantaine de personnes du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS), de la gendarmerie nationale et des forces armées en Guyane ont mis à disposition des moyens terrestres et aériens pour réaliser des reconnaissances et apporter des réponses en cas d’urgence. Le ravitaillement et les liaisons essentielles continuent d’être assurés. Ainsi, un avion militaire a été réquisitionné par le préfet pour assurer le transport de médicaments, de personnes ou de fret entre Cayenne et Saint-Laurent-du-Maroni.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Pont de la rivière de l’Est : une tentative de suicide avortée

Article suivant

Covid-19 : 3 cas de contamination par le variant indien détectés en Métropole

Free Dom