Hausse des catastrophes naturelles : le rapport alarmant du GIEC sur le réchauffement climatique

2 min de lecture
2

Des incendies dévastent actuellement plusieurs secteurs, des Etats-Unis à la Turquie en passant par la Grèce. Et d’après le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), les catastrophes naturelles vont s’amplifier dans les années qui viennent si des décisions fortes ne sont pas prises. C’est ce que souligne ce groupe dans la première partie de son sixième rapport général sur l’état du climat. Celui-ci constitue un avertissement de plus sur la situation climatique de la planète.

Le rapport explique notamment que l’élévation de la température de l’air et de l’océan, la fonte des glaciers ou la hausse du niveau des mers s’accélèrent, atteignant un rythme sans précédent depuis des millénaires.

Quelques chiffres clés du rapport

  • Le niveau de concentration en CO2 est à son plus haut depuis 2 millions d’années ;
  • Au cours des 100 dernières années, le niveau de la mer s’est élevé à un taux jamais vu depuis 3 000 ans ;
  • Une grande partie de la banquise de l’Arctique est au plus bas depuis 1 000 ans ;
  • Depuis les années 1950, les glaciers de la planète ont reculé de 40 %. 

Cet état des lieux alarmant du Giec sera une base de travail pour la COP26, prévue en novembre prochain à Glasgow, en Ecosse.

À noter que si les émissions restaient au niveau actuel, les 2 degrés de réchauffement seront atteints au milieu du siècle. En revanche, si un taux proche de zéro émission est atteint d’ici 2050, alors le réchauffement planétaire pourrait être conservé “bien au-dessous de 2 degrés”. Un objectif difficile à atteindre quand on voit les projets de l’homme pour les années à venir.

 

2 Commentaires

  1. Il faut supprimer les bagnoles à essence , les avions , les usines , les restos … vive la cuisine au feu de bois ! Vive le vaccin !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Réouverture des restaurants, bars & salles de sport : le point sur les établissements soumis au pass sanitaire

Article suivant

Il fait venir un DJ chez lui au bas de la Rivière : nuisances 24h pour les voisins

Free Dom