Hausse des prix des carburants et du gaz depuis le 1er août !

5 min de lecture
11

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du code de l’énergie. Le mécanisme de réglementation des prix des carburants qui en résulte permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix des hydrocarbures.

En juillet, les cours mondiaux des carburants sont à la hausse (+ 7,60 % pour le supercarburant et + 1,87 % pour le gazole). En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du butane enregistre une nette hausse à 620 $/TM (soit + 18,10 %), tout comme celle du propane (620 $/TM également, soit + 16,98 %).

Le fret des carburants est en hausse également (+ 4,57 %), sans incidence perceptible sur le prix final des produits.

De plus, l’euro a connu une légère dépréciation par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1822 $ (- 2,36 %) pour 1 € pour le gaz comme pour les carburants.

Comme chaque année, les frais de passage évoluent au mois d’août pour les 12 prochains mois. Ils sont en hausse de + 8,21 % pour les carburants et en baisse de – 1,98 % pour le gaz. Ces évolutions sont principalement dues à l’impact du confinement connu en 2020 sur la consommation de carburants (- 17,15 %) et sur le gaz (+ 5,65 %).

Les marges de gros et de détail, fixées par arrêté préfectoral, restent pour leurs parts inchangées.

Sur le contexte, la brusque reprise économique de ces derniers mois et des tensions au niveau de la production perturbent fortement le marché des carburants et surtout du gaz.

Les prix à la distribution sont en augmentation.

S’agissant des carburants, si l’on fait abstraction de l’année 2020, marquée par la crise et un effondrement des cours, avec des hausses de 6 cts et 2 cts ce mois-ci le SSP et le gazole retrouvent en août 2021 leurs niveaux d’août 2019.

S’agissant du gaz, avec un prix à 18,97 pour août, l’augmentation est davantage marquée (+1,1). Se retrouve le même effet que lors des difficultés de 2008 où le prix de la bouteille de gaz dépassait 20 euros.

Il en découle ainsi :

  • Pour le sans-plomb

Le prix public est en augmentation à 1,48 €/litre. Cette évolution s’explique par la hausse de la cotation moyenne (+ 4 cts sur le prix final). La baisse de la parité influe le prix final à la hausse, à hauteur de +1 ct. La combinaison des fluctuations du fret, des CEE et des frais de passage vient renforcer cette hausse du prix final, pour environ 1 ct.

  • Pour le gazole

Le prix de vente est également en hausse à 1,11 €/litre pour les mêmes raisons que pour le sans-plomb (+ 1 ct dû à l’évolution des cotations et + 1 ct dû à l’évolution de la parité).

  • Pour le gaz

Le prix final de la bouteille est en hausse à 18,97 €. Ceci s’explique essentiellement par l’évolution à la hausse des cotations (+ 17,98 % en cumulé) et la dépréciation de l’Euro (- 2,36 %) face au dollar. Les cotations « pèsent » pour un peu moins de 1,01 € de hausse sur le prix final, auxquels viennent s’ajouter 19 cts environ pour la fluctuation de l’Euro. Cette hausse est tempérée par la baisse des frais de passage, qui amène une baisse d’environ 7 cts du prix final.

En conséquence, les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er août 2021 :

Pour information, l’historique de ces produits sur les trois dernières années se décline comme suit :

11 Commentaires

  1. Que ceux qui comprennent quelque chose à ce Sabir pour justifier des hausses lèvent le doigt ?
    Une chose est clair, l’entourloupe pour le consommateur et le client !

  2. La region ? Bientot on va entendre ,Magouille chacun va ds son interet ,en a attendant la population y paye pour ,et elle roule sans connaitre le prix du carburant…
    Continué comme ca ,ou commence bien,rien avoir avec vos promesse …Creole rève toujours et cabri mange salade meme

    • Viens donc en métropole, tu vas voir le prix de la bouteille de gaz à 34 euros, le gasoil a 1.50, l’essence à 1.65 et malgré ce que vous pensez tous à la réunion, nos salaires (en tous cas pour toute la métropole hors Paris et la région parisienne) ne sont pas plus élevés qu’à la réunion sauf que nous les fruits c est hors de prix, on a le chauffage à payer 80% de l’année… Le ccas ne nous paye pas une maison (je sais de quoi je parle mes cousins ont des kaz toutes neuves pour 25 euros par mois construction faite sur leur terrain)… En métropole ça n’existe pas ça… Et ça se plein tous le temps

      • On s en fout de ta métropole !!! Retourne vivre la bas ,c est des gens comme toi qui me gonfle à nous faire la leçon, la métropole ceci ,la métropole cela …allé vivre la bas et reste y !!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Cilaos : le centre de loisirs fermé cette semaine

Article suivant

Trophée des Champions : le LOSC s’impose 1 à 0 face au PSG

Free Dom