Hommage à Harry Payet le samedi 08 août à partir de 13h

Il y a 25 ans déjà, nous quittait le ségatier Harry Payet à l’âge de 42 ans.

Harry Payet a fait ses débuts au sein de l’orchestre de Gérard Morel “Les Volcans”, qui jouait dans les bals des années 70, jouant de sa voix puissante pour imiter Johnny Hallyday, Claude François ou encore Mike Brant. En 1975, il rencontre Rolland Raëlison, qui l’aidera à se perfectionner et leur travail permettra en 1978, au 45 tours Marguerite, de voir le jour, avant de lancer sa carrière.

Durant les cinq années suivantes, il enchaîne les succès, entre slow et séga comme “Marina” et “Prends pitié” en 1979, “Gramoune Mimi” en 1980 ou encore “Toto le pêcheur” et “Sabrina” en 1982.

C’est à cette même période qu’il rencontre sa première femme, la mère de son fils, Jérôme et se retire des studios d’enregistrement jusqu’en 1987, préférant les émissions télévisées ou les podiums de fêtes. Son public l’ayant attendu de nombreuses années n’a pas été déçu de son retour, car il leur offre 4 albums en l’espace de 5 ans.

En 1990, Harry Payet est contraint de déménager en métropole pour soigner son coeur, et s’installera à Lyon avec sa seconde épouse, la mère de sa fille Agnès. Malgré la maladie, il aura encore le temps d’enregistrer 3 derniers albums, afin de succomber aux séquelles d’une infection, alors qu’il était dans l’attente d’une transplantation cardiaque.

Sa dépouille a depuis été rapatriée à la Réunion et Harry Payet repose désormais au cimetière de Saint-Joseph.

ARCHIVES FREE DOM 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar