/

Hugues Salvan, l’ancien maire de Saint-Philippe, est décédé; Réactions

4 min de lecture
8
Hugues Salvan (voir photo de Une prise sur le Facebook d’Olivier Rivière) a été élu maire de Saint-Philippe en 1989. C’était un élu centriste (UDF) proche de Jean-Paul Virapoullé (ancien maire de Saint-André). Voici ci-dessus le message qu’a posté sur son Facebook l’actuel maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière :
« C’est avec une profonde tristesse que je partage la nouvelle du décès de notre regretté ancien maire et conseiller général, Hugues SALVAN.
Hugues nous a quittés après avoir dédié une vie entière au service de Saint-Philippe, laissant derrière lui un héritage indélébile en tant qu’enseignant, leader politique et fervent défenseur de notre communauté.
Directeur d’école primaire à Saint-Philippe, il a marqué des générations d’enfants par son dévouement à l’éducation. Son engagement envers le progrès et le bien-être de la jeunesse a été une constante tout au long de sa carrière éducative.
En tant que maire pendant quatre mandats, Hugues a dirigé notre ville avec une vision claire et un engagement indéfectible envers le service public. Sa capacité à mobiliser la communauté autour de projets majeurs a laissé une empreinte durable sur le développement de Saint-Philippe.
Son premier adjoint de 2008 à 2009, j’ai eu le privilège de partager sa passion pour l’amélioration constante du cadre de vie de nos concitoyens.
Hugues a également occupé des postes influents au niveau départemental, agissant en tant que Président du CASDIS, Président de la SICA Habitat Rural, et Président du Syndicat mixte de Coopération du Sud. Son engagement dans ces rôles a contribué de manière significative au développement harmonieux de notre région.
C’était un homme dévoué et un modèle de leadership. Nous pleurons sa perte, mais nous nous engageons également à honorer son héritage en continuant le travail qu’il a entrepris pour faire de Saint-Philippe une commune solidaire et tournée vers l’avenir.
Au nom de la municipalité et de la ville de Saint-Philippe, j’exprime nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Hugues SALVAN. Que son âme repose en paix.
En hommage à l’homme qu’il a été, les drapeaux de la ville seront mis en berne tout le long de la semaine prochaine ».

Wilfrid Bertile : « il a fait pour la commune »

Wilfrid Bertile, l’actuel conseiller régional de la majorité d’Huguette Bello, a été lui aussi maire de Saint-Philippe. Il rend hommage à celui qui fut son opposant politique :
« Hugues Salvan est mort. Il m’avait succédé en 1989 comme maire de Saint-Philippe. Il a été aussi conseiller général, président du SDIS. Nous nous sommes longtemps opposés mais c’est un devoir que de reconnaître ce qu’il a fait pour la commune (construction du gymnase, tribune du stade, fête du vacoa, logements sociaux…). A la population de Saint-Philippe qui lui avait fait confiance, à sa famille et plus particulièrement à son fils Frédéric, mon collègue du conseil municipal, et à tous ceux qui l’aimaient, je présente mes sincères condoléances et les assure de toute ma sympathie ».
Hugues Salvan (avec l’écharpe tricolore). A droite, sur la photo, Wilfrid Bertile, qui a été député-maire de Saint-Philippe dans les années 80. « Sur la photo jointe, nous inaugurions ensemble dans la 2ème moitié des années 2000 la fête du Vacoa à Saint-Philippe », précise M. Bertile. (Photo prise sur le Facebook de Wilfrid Bertile)

Huguette Bello, présidente de la Région salue sa mémoire

« J’apprends le décès d’Hugues Salvan, ancien maire de Saint-Philippe et ancien conseiller général. Au-delà de nos sensibilité politiques différentes, je tiens à saluer sa mémoire et son engagement pour la chose publique dans ses différents mandats électifs. En ces circonstances, j’adresse mes condoléances à ses proches et à tous ceux qui l’ont accompagné tout au long de son parcours ».

Cyrille Melchior rend hommage à « un élu de proximité investi »

« C’est avec tristesse que j’apprends le décès de Hugues Salvan ancien maire de Saint-Philippe et conseiller général. Lors de son mandat de Conseiller général de Saint Philippe, Hugues Salvan a présidé au CASDIS et cet élu de proximité, aux qualités humaines, a pu œuvrer pour le développement de sa commune et le bien être de ses administrés.
En mon nom personnel et au nom de l’ensemble des Conseillers départementaux, je tiens à présenter mes condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches », précise le président du Département.

COMMUNIQUE de Patrick Lebreton, Maire de St-Joseph

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Monsieur Hugues Salvan.

Ancien Maire et Conseiller général de Saint-Philippe, il portait un vrai amour à sa Ville. Sur sa demande, nous avons œuvré ensemble pour le rapprochement de la commune de Saint-Philippe avec la CCSUD en 2008 puis, en suite logique, à l’adhésion à la CASUD le 1er janvier 2010. St Philippe qui était alors encore rattachée à la CIVIS par le Syndicat Mixte de coopération du Sud durant cette période de deux ans.

D’Hugues Salvan, je retiens avant tout un homme ancré dans son territoire, attaché à sa ville et qui n’a eu de cesse de défendre les intérêts du Sud Sauvage.

En tant qu’enseignant, il avait fait de son métier une vocation qui lui permettait de transmettre le savoir à la  nouvelle génération.

A sa famille, notamment à sa femme Michèle et à ses fils Frédéric et Grégory, à tous ses proches, aux habitants de Saint-Philippe, dont la majorité l’a fait maire 4 fois (en 1989, 1995, 2001 et 2008) durant 20 ans, je tiens à leur présenter mes plus sincères condoléances et je veux également leur témoigner de ma profonde sympathie.

Réaction d’André Thien Ah Koon suite à la disparition de M. Hugues Salvan
« La disparition de M. Hugues Salvan, ce samedi 30 décembre 2023, m’attriste profondément. En effet, nous avons oeuvré, ensemble, et notamment au Conseil Général, pour le développement de La Réunion et du Sud de l’ile, et cela dans des périodes de contextes politiques et économiques particulièrement difficiles. La Réunion et Saint-Philippe perdent un homme de valeur, profondément engagé au service de la population.
sa famille, et à ses proches, je présente mes plus sincères condoléances. »

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

8 Commentaires

  1. Toto quand tu ne sais pas l homme tu la ferme stp .
    Pour moi c était un bon homme en qualité de président du..sdis il a aider beaucoup.de gens va en paix l ami tu n était pas le plus mauvais je garde un bon souvenir de toi adieu et condoléances à sa famille.

  2. Je donne raison à Toto une fois tu es en politique qu’on le veuille ou pas on devient un corrompu même si on a fait de bonnes actions ça n empêche pas !!! Et effectivement on fait toujours l éloge d un mort alors que dans leur passé y a eu des choses troubles, m enfin tout ça me rassure qu on soit riche pauvre blanc noir connu, lambda la maladie quand vous touche on est tous à la même enseigne !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Découverte troublante à St-André : Des mètres de parpaings décollés du sol et préparés, accompagnés de cocktails Molotov

Article suivant

InfoRoutes du mois de décembre

Free Dom