//

Huguette Bello porte plainte contre Tillier pour diffamation

1 min de lecture
24

Huguette Bello a porté plainte contre Jacques Tillier pour diffamation et propagation de fausse nouvelle.

Dans un communiqué, elle précise :

« Dans un énième édito, M. Jacques Tillier, s’en prend encore à ma personne et n’hésite pas à mentir.

Il écrit que j’utiliserais des « frais de représentation » pour le recrutement d’un « cabinet bis » et pour une « garde-robe ». Cela est bien évidemment totalement faux et pure invention. M. Tillier dépasse encore une fois les limites. Ça suffit !

C’est pourquoi, j’ai décidé de porter plainte contre lui pour diffamation et propagation de fausse nouvelle.« 

24 Commentaires

    • Non, avec le soutien des Réunionnais qui regarde le JIR couler parce qu’on ne peut pas virer Tillier…

  1. Il s’en fout tillier, il sait qu’il ne risque pas grand chose, l’important c’est le maximum de dégâts qui profitera à faire élire qu’ericka

    • Il risque de payer une lourde amende et d’avoir une réputation de journaliste de pacotille. D’où sortez vous qu’il ne risque pas grand chose ?

  2. Monsieur Tillier sait que le jir est en redressement judiciaire, tot ou tard sans l’appui des millions distribués par la region et son
    ancien poto Didier robert, le jir va fermer. Il sait pertinemment que DIdier robert va perdre, il a tourné forcément ! Didix tout se paye! Karma lo man

  3. et tout ça ca a été rapporté par qui ?miss ? miss?
    miss ouuuuudrayyyyyy bien sûr !
    la reine pipole du ladi lafé de clakanou ,qui est devenu avec le temps une sorte de micro trottoir de bien séants makros de droite

  4. 1-Selon Mme Bareigts la région a besoin de ses compétences, le président actuel ayant montré son incapacité à faire aboutir les grands projets.
    Or en termes de grands projets ratés, Saint-Denis détient le record :
    -Pôle océan, 30 ans d’échecs. A chaque élection Mme Bareigts elle-même a menti aux électeurs en déclarant le lancement prochain des grands travaux du pôle ;
    -Nouvel Entrée Ouest (NEO), 6 ans de fausses avancées, toujours rien de concret et ce n’est pas demain la veille d’un commencement de réalisation (le deuxième pont sur la rivière Saint-Denis, c’est la région qui a dû intervenir devant la carence de la mairie).
    2-D’une manière générale, avoir été ministre ne lui donne pas les compétences pour bien gérer une grande collectivité.
    3-Contrairement aux autres candidats maires aux régionales, Mme Bareigts s’était engagée auprès de ses électeurs à remplir ses fonctions de maire jusqu’au bout de la mandature.
    4-Mme Bareigts, pour justifier sa candidature à la présidence de la région alors qu’elle vient d’être élue maire (et pour la première fois), a estimé au débat télévisé du 10 juin qu’elle peut partir de la mairie car elle a déjà engagé 75 % de son projet municipal en moins d’un an ! C’est naturellement impossible et une contre-vérité aussi grossière est méprisante pour les électeurs. Dans la réalité il s’agit du taux de réalisation du compte administratif 2020 de sa commune et Mme Bareigts a fait volontairement l’amalgame pour tromper les Réunionnais.
    5-Les motivations de la candidature de Mme Bareigts ne vont pas dans le sens de l’intérêt régional : ses proches du conseil municipal ont publié avant la campagne un appel en faveur de sa candidature pour que Saint-Denis ne soit plus oubliée…Autrement dit, si elle accède à la présidence, elle défendra d’abord les intérêts de Saint-Denis !
    6-L’élection dans ces conditions de Mme Bareigts à la présidence de la région va accentuer le déséquilibre territorial en faveur du chef-lieu.
    7-Mme Bareigts est pour le cumul des mandats : c’est la position qu’elle a défendue au débat télévisé du 10 juin en déclarant qu’elle est favorable au cumul de deux mandats rémunérés (encore la course aux indemnités), auxquels l’élu pourrait ajouter des mandats bénévoles…
    8-Mme Bareigts n’a pas vocation à rassembler la gauche dans la mesure où, 1°) ses sympathies macronistes et celles de son mentor Gilbert Annette sont connues, 2°) elle est alliée à la droite (Mme Dindar) à la mairie de Saint-Denis et pour la composition de sa liste aux régionales.
    9-Mme Bareigts dit défendre l’emploi local en ayant fait du CIMM (centre des intérêts matériels et moraux) un critère prioritaire pour la mutation des fonctionnaires depuis la loi égalité réelle. Elle a affirmé au débat télévisé du 10 juin que le CIMM est aujourd’hui totalement « opérationnel » : c’est faux, le ministère de l’intérieur notamment ne l’applique toujours pas pour les policiers, alors que la loi est votée depuis 2017 !
    10-La loi égalité réelle pour l’outre-mer votée en 2017 et dont Mme Bareigts se glorifie est, d’une manière générale, passée depuis longtemps aux oubliettes, alors qu’il lui appartenait de la défendre en tant que députée.

    • Merci pour cette mise au point.
      Enfin on se rend compte que la gauche est finie SAUF A LA REUNION qui croule sous les aides et subventions de l’état mais qui demande sans arrêts !
      Merci TILLIER d’être le seul à dire ce que font les politiques.

      Je les ai vus à l’oeuvre dans une SEM et bonjour le copinage…

  5. Robert dégage / 136 voyages pour ta com’ on n’en veut pas, on va te sanctionner dès le 20 juin. tu as profité sur l’argent des contribuables réunionnais que nous sommes pour mener la belle vie

  6. Tillier est un moteur à couler le JIR. Ce journal reçoit des millions de nos impôts pour être en redressement permanent et faire de la propagande. Il pense peut être que la Réunion c’est la Russie de Poutine.

  7. Mme Belle est la seule personnalité politique locale actuelle à avoir le charisme d’une grande femme politique et la capacité de porter des projets d’envergure pour le développement de notre île. Vivement qu’elle soit élue.

  8. Au moins elle a pas jeté 2,2 milliards d’euros dans la mer pour rien. La NRL de Didier Robert est une honte internationale qui a fait de La Réunion la risée du monde.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Réunion manque de sang : encore une grosse collecte ce 14 juin à la Nordev

Article suivant

Vaccin anti-covid : près d’un réunionnais sur 3 a reçu au moins une injection

Free Dom