//

Huguette Bello présente ses vœux aux Réunionnais et fait le point sur l’année 2022

4 min de lecture
25

« En cette nouvelle année 2023 je vous présente, à toutes et tous, au nom du Conseil régional, et en mon nom propre, nos meilleurs vœux. Que cette nouvelle année vous apporte santé et prospérité, qu’elle soit pour vous et vos proches une réponse à vos attentes et l’occasion de réaliser vos rêves.

L’année qui s’achève a été inédite sur bien des aspects. Ensemble, nous avons fait face à la gestion de la sortie de la crise sanitaire, tout en affrontant les affres d’une guerre en Europe qui a eu des conséquences considérables sur le plan international.

Ces évènements, j’en suis consciente, ont bouleversé chacun de nous. Face à ces difficultés, nous avons fait preuve de résilience, de solidarité, et de détermination. Nous avons poursuivi le chemin que nous avons tracé ensemble depuis notre arrivée à la Région conformément à nos engagements.

Cette année 2022 a été celle du déploiement de notre projet de mandature

Elle a été marquée par des avancées importantes :

  • Nous avons relancé le chantier de la NRL alors qu’il était à l’arrêt.
  • Nous avons ainsi fait engager des travaux pour permettre l’ouverture partielle du grand viaduc en attendant son ouverture sur toutes ses voies, programmée pour le début de l’année prochaine.
  • Parallèlement, nous avons négocié avec l’état de nouveaux Accords de Matignon et signé dès mars 2022 un nouveau Protocole de financement pour garantir l’achèvement total de la route à travers la construction d’un second viaduc.
  • Autre dossier important pour notre île, celui de la compagnie aérienne air Austral. Nous avons lancé un appel en faveur du patriotisme économique réunionnais afin de préserver l’identité de notre compagnie et la maitrise des moyens de notre désenclavement. Nous avons été entendus.

Le plan de redressement élaboré avec des acteurs économiques locaux a été accepté par l’État, et nous sommes dans l’attente d’une décision imminente de de la commission européenne pour sa validation définitive.

Pour faire face aux conséquences de la vie chère, nous avons mis en place une série de mesures dans nos divers champs de compétences. Ainsi nous avons engagé la mise en place progressive de la gratuité des cars jaunes. De même, en faveur de nos lycéens nous avons mis en place la gratuité des manuels scolaires. Nous avons plafonné à 1 euro maximum le coût de la restauration scolaire dans les lycées.

Nous avons également pris des décisions courageuses en réformant le dispositif de la continuité territoriale car, celui-ci, par son coût budgétaire, allait droit dans le mur. Le partenariat avec l’Etat a été rétabli et lus d’équité ont été introduits dans le dispositif.

Et pour les étudiants, nous avons créé un « bon de ressourcement ». En un semestre, ce sont déjà plus de 2500 étudiants qui ont pu revenir au pays.

Enfin, en lien et en complémentarité avec le Département, nous avons décidé d’une mesure en faveur de la continuité funéraire. Par ailleurs, nous avons mis en place, en partenariat avec le Département, un dispositif pour limiter le prix de la bouteille de gaz à 15 euros.

S’agissant du développement humain, qui est la pierre angulaire de notre projet de mandature, nous avons, à travers la renégociation du PACTE avec l’État, relancé la politique régionale en faveur de la formation professionnelle longtemps laissée à l’abandon.

L’année 2022 a été celle la mise en route de dossiers stratégiques qui vont orienter le développement de La Réunion pour plusieurs années, et qui s’inscrivent dans notre perspective de faire de La Réunion une terre de progrès :

  • C’est l’adoption du nouveau programme européen 2021-2027, le plus important de France par son volume financier. Des moyens budgétaires seront ainsi programmés pour le développement économique et les entreprises, pour les jeunes et la formation, pour les infrastructures et les équipements.
  • C’est la révision du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII). Nous avons défini le nouveau cap de La Réunion en matière économique pour bâtir La Réunion de 2030. Notre cap économique va ouvrir, j’en suis persuadée, de nouvelles perspectives dans des domaines aussi variés que le développement des énergies renouvelables grâce à notre plan solaire, l’économie bleue, ou encore l’économie sociale et solidaire.
  • C’est la mise en révision du Schéma d’Aménagement Régional (SAR) qui doit préparer La Réunion à accueillir le million d’habitants annoncé durant les 2 prochaines décennies. ;
  • C’est l’élaboration du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD), lourd d’enjeux sur les plans de l’environnement, de la préservation de la biodiversité, et de l’économie circulaire, dont les travaux vont se poursuivre au premier semestre 2023;
  • C’est très prochainement l’organisation des Etats Généraux de la Mobilité qui doit permettre d’identifier et de phaser les priorités de notre île en matière de déplacements à court, moyen et long terme.

2023 sera une année particulière pour notre collectivité puisqu’elle correspond aux 40 ans d’existence du Conseil régional. Au cours de cet anniversaire, nous reviendrons sur ce qu’a apporté la collectivité régionale au développement de La Réunion et sur ce qu’elle apportera à La Réunion dans les années futures.

Enfin, en 2023 nous commémorerons les 360 ans du peuplement de La Réunion. Nous prendrons ensemble la mesure du chemin que nous avons parcouru collectivement depuis l’arrivée des premiers Réunionnais.

C’est avec la même détermination et la même volonté que nous poursuivrons la mise en œuvre de la feuille de route que vous nous avez confiée.

Pour finir, à l’aube de cette année nouvelle, inspirons-nous, des paroles de Nelson Mandela : « Prenez sur vous, où que vous viviez, de donner de la joie et de l’espoir autour de vous »

Bonne heureuse année pour chaque Réunionnaise et Réunionnais ! Bone érèz ané La Rényon ! »

Huguette BELLO, Présidente de la Région Réunion

25 Commentaires

  1. bien mieux que robert le dépensier qui a cette période de l’année était aux USA, hein, té bat karé en voyage. ça arrive enfin tous ces dossiers en 2023 pour le voir dégringoler et mettre les deux genoux au sol, tel est le souhait de la population réunionnaise – merci bello vous êtes une fierté

  2. Mi dit pas ou merci. Not génération la parti en métropole pou travail. La laisse not marmaille là-bas. Double peine pou nou. Et maint’nant vi enlève la continuité territoriale 1/an. Nou va voir not famille que tous les 3 ans. oui, moi na la haine. Na point grand chose y compte pou moi à part ma famille. Poukoi y donne pas selon les revenus ? mi veut dire les ti revenus de moins de 2000 €. Pas les surémunérés 2 fois avec marmailles déjà gâtés ? Koi vi ça encore inventer avec le super budget accordé en 2023 ? Qui y prend Air Austral que lé plus cher que tout ? Ca que na point l’habitude compter, com qui ? Qui y ça encore acheté la canne, le sucre le plus cher ? Zot lé bien subventionné. Réfléchi un peu à l’avenir de not Réunion, si vi gagne.

  3. DIDIER la bouche lo yié lo povre ek la continuité – Lu lu té tourn autour lo monde ek frais mission, zotel 5*, taxi, chauffeur à noute frais, la case payée ek l’arzent lo pèp , garde corps en quantité. bello la donne l’exempe au moins la caisse la rezion i d’évidé pi come avant. et bello i emmène pas son mari partout, tout voyages comme toutou, roberta la bien profite nout pognion. la haut zetoile va corrig à zot

  4. Arretez de vous plaindre svp il fallait s’y attendre un jour ou l’autre le robinet illimité (voyage, marcotage et entente sous la table) de la région devrait se fermer voir ralentir le débit. il faut aujourd’hui que notre territoire avance sur différents domaines en pensant à demain et surtout à nos enfants et petits enfants (énergie, transport, dechet, environnement et l’économie).

  5. Mme Bello, oublie pas mettre les subventions pou les letchis qui restent su le pied : pas besoin arroser, pas besoin de casser, pas besoin d’aller vendre, vaut mieux attendre la ti monnaie la région. Zot y peut donner aussi zos letchis, quand moi nana fruits en trop, mi mett su mon mur su bord chemin. Lé comme le car jaune gratuit, koi vi veut le mond’ té sa prend’ le car pou aller où ? travaille ? té bat carré dans zembouteillage ?

  6. continuez à embaucher vos camarades, comme la femme de ratenon , amandine ramaye , les autres membres des famille politiques, sitouze et compagnie , en attendant il y a des anciens personnels qui n’ont plus de boulots a cause de votre politique . l’avenir vous le dira .

  7. continuez à embaucher vos camarades, comme la femme de ratenon , amandine ramaye , les autres membres des famille politiques, sitouze et compagnie , en attendant il y a des anciens personnels qui n’ont plus de boulots a cause de votre politique . l’avenir vous le dira .

  8. ça même lé gadiamb allons huguette ou le doss , ou la bat un vrai feneant que té embauche sa famille, l’EMPR, SOFÈR, femme SOFÈR, deuxième fem SOFÈR, cousin, cousine, tonton , matante. Huguette le Bon mele allons met à elle en l’air

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covoiturage : une prime de 100 euros versée début 2023 aux nouveaux conducteurs

Article suivant

Les nouveaux prix du gazole et du sans plomb à partir du 1er janvier

Free Dom