Il porte plainte contre sa voisine… parce qu’elle écoute Free Dom (PODCAST)

1 min de lecture
15

Voici maintenant une histoire des plus hallucinantes : un homme porte plainte contre sa voisine parce qu’elle écoute Free Dom ! Nous sommes à Salazie, où une mère de famille écoute la radio lorsqu’elle cuisine au feu de bois. En l’espace d’un an, son voisin a fait venir à 8 reprises, la police municipale, les gendarmes et même le maire !

8 plaintes pour tapage diurne. Hier matin, Stéphane Fouassin est venu en personne chez cette dame pour constater que finalement, sa radio n’est pas si bruyante !

PODCAST

 

15 Commentaires

  1. Au delà de son cas si avéré ou pas il est vrai qu ici les reunionnais de croient tout permis écouter la radio TV avec porte ouverte dans les immeubles avec des baffes à puissant son donc venez y vivre après vous pouvez en parler

  2. La police municipale et nationale, la gendarmerie et même le maire ne trouve jamais le temps de se déplacer quand il s’agit de régler le problème du stationnement sur les trottoirs, mais pour quelqu’un qui écoute la radio, oui.

  3. Na pi le droit faut rien coméla même dans un kaz a terre gg pi apprécie nout mizik nout ti radio rien i manque pu un moune i porte plainte parce que nous ecoute la mizik un peut fort dans loto…Assez ouiii mal oki…nous seras obliger ecoute la radio ek zécouteur da kaz coz en chuchotant coupe le corde vocal nout bande zanimaux pou pu i chante rien Faut pu fait bruit rien coméla hein même marcher fait attention out soulier i fait pas trop bruit

  4. Je ne pense pas que c’est la station freedom qui soit mise en cause par le voisin.
    C’est plutôt, je pense la répétition de la nuisance sonore qu’elle diffuse en extérieur quasi quotidiennement.
    Elle ne doit pas se rendre compte du bruit qu’elle émet, qui pour le voisin devient trop répétitif et maladive.
    Le son qu’on émet ne doit pas être entendu par les autres.
    Le bruit est réglementé.
    Qu’elle met sa radio, freedom ou autre station, pour elle même.
    On impose pas musique à autrui.

    • Oui, à partir du moment ou ça ne gène pas les autres !
      N’oubliez pas qu’il y a des gens qui se lèvent à 5:00 du matin, rentrent à 18:00 pour bosser !
      Et quand ils sont chez eux, ils n’aspirent qu’à se reposer en toute tranquillité. Le gratter d’zef, celui qui profite du système, ferait-il comment si toute la Société faisait comme lui, glander en journée, à faire chier le peuple ?

  5. POur avoir déjà subi le bruit de voisins, je soutiens à 100% ce monsieur. il faut le vivre pour connaitre la souffrance que cela peut causer. Ceux qui parlent de soi-disant « liberté » ne connaissent pas ce que ça fait de subir les nuisances sonores de voisins proches chaque jour. Rien à voir avec le fait qu’elle écoute Freedom! Elle a le droit d’écouter ce qu’elle veut à la radio, le fait est qu’elle n’a pas le droit d’imposer cela à ces voisins. Zot serez content qu’in moun i vient écout son radio fort, tous les jours, matin midi soir, à koté zot fenetre? non, mi crois pas! Si la discussion ne marche pas, faites en de même monsieur, quitte à subir le bruit, faites en aussi profiter à votre voisine. Ecoutez une autre station en en faisant profiter généreusement à votre voisine, tondez votre pelouse tous les jours, adopter un chien qui aime aboyer quand il voit un objet précis que vous accrocherez à votre cloture, jouer à la flute ou au djembé toute la journée…. Elle comprendra à un moment donné ce que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. Mais il y a encore beaucoup de chemin à faire. Larg pa et courage monsieur.

  6. Y continuer comme ça créole y vivra pi comme li veut si son ile. Cossa li croit Salazie ce boug là? Un ti village comme na partout si la France? Crapaud y croasse pi, coq y chante pi, vache y meugle pi, branche do bois y tombe dan mon cours…. arrête un peu dont. Si aucun place y va pu azot ; paye un voyage si Mars et restez-y !

  7. A Salazie à certains endroits, le relief fait que certains sons portent à des kilomètres.
    Ceci explique peut être cela, et la voisine baisse le son à l’arrivée des Gendarmes, ou du Maire. Si le voisin se plaint, c’est qu’il y a quand même quelque chose qui cloche, non ?
    Le savoir vivre, c’est prendre en compte les éventuelles nuisances qu’on pourrait causer aux autres.
    Mais ça, c’est trop compliqué pour des primaires.
    En attendant, cabri y mange salade…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Madagascar rouvre ses frontières aériennes à l’océan indien le 23 octobre

Article suivant

Fauché à 82 ans, de nuit sur la Route du littoral : la famille veut comprendre.

Free Dom