Il succède à N.Dindar : Cyrille Melchior, de l’ombre à la lumière

3 min de lecture
2

« L’homme de l’ombre », une expression qui lui va à merveille. Jusqu’à son élection à la présidence du Département, Cyrille Melchior a occupé les seconds postes tant au conseil départemental qu’à la mairie de Saint-Paul.

Son engagement dans la vie publique date de 1990. Il commence par militer au sein des associations agricoles et sportives avant de se lancer en politique en 2000 lors d’une cantonale partielle à Saint-Paul. Le conseiller général sortant, Joseph Sinimalé, a des soucis avec la justice. Cyrille Melchior décide alors de se positionner sur le canton vacant. Face à lui, un autre candidat de droite : Jean-Marc Bénard (frère d’Alain). Cyrille Melchior obtient le soutien de l’UDF Jean-Paul Virapoullé, de Nassimah Dindar et du RPR Michel Fontaine. Il est élu conseiller général du 2e canton (Savannah, La Plaine et Bois-de-Nèfles). Cyrille Melchior est réélu dans ce même canton en 2001, 2008 et 2015. Côté mairie, il est élu sur la liste d’Alain Bénard en 2001. En 2008, son équipe perd face à Huguette Bello. Mais avec Joseph Sinimalé, il revient à la mairie en mars 2014. Il est 2e adjoint chargé des finances. Tout comme au conseil départemental où il a toujours eu la délégation des finances. Celui qui a été 1er vice-président de Nassimah Dindar est connu pour être un « homme discret mais professionnellement efficace, très fidèle en politique, un homme de conviction ».

Attaché principal au sein de la fonction publique territoriale, il a exercé en tant que VAT à la Région avec feu Mario Hoarau de 1983 à 1999, puis comme DGS à la mairie de Salazie avec Stéphane Fouassin, ensuite à la Cirest avec Jean-Marie Virapoullé et à la Civis avec Michel Fontaine, avant d’arrêter ses fonctions en 2015 pour se consacrer uniquement à ses fonctions politiques à la mairie de Saint-Paul, au TCO où il est vice-président et au conseil départemental.

Issu d’une famille de 7 enfants, né à Bois-de-Nèfles, Cyrille Melchior a passé son bac à Saint-Paul avant de faire un BTS en comptabilité-gestion à Saint-Denis et de poursuivre par un cursus en expertise comptable via la Chambre de commerce.

Agé de 56 ans, Cyrille Melchior est père de deux enfants : une fille de 28 ans, médecin généraliste et un garçon de 25 ans, qui exerce dans le bâtiment. Son avantage : il connaît déjà très bien le palais de la Source, son fonctionnement mais également les finances de la collectivité.

Y.M.

([email protected])


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



2 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox