Il vole une bouteille d’eau et du chocolat dans une supérette, il est relaxé par le tribunal qui constate l’état de nécessité

dans Actualités

Bordeaux, un jeune homme, âgé de 20 ans qui était convoqué devant le juge, ce mardi 12 novembre, pour avoir volé deux tablettes de chocolat et une bouteille d’eau dans une supérette de la ville, pour un total de 3,59 euros, a été relaxé, dispensé de peine, consacrant l’état de nécessité.

Et le tribunal a estimé que les relevés d’empreintes et d’ADN lors de son interpellation pour vérifier ses antécédents n’étaient pas réglementaires pour les faits commis voir disproportionnés, selon nos  confrères de Sud Ouest.

Une perte de temps pour le tribunal, d’autant que le prévenu ne s’est même pas déplacé. « Cela signifie du temps passé sur le dossier par des policiers et magistrats, des frais engagés pour un interprète », s’est plaint la présidente.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
le solargiletpasjone Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
giletpasjone
Invité
giletpasjone

Un certain moment on pense que notre soi-disant “justice” devient le dindon de la farce ! Perte de temps et de fric pour des affaires ridicules … On devrait dans ces cas , faire payer les frais aux “porteurs de plainte” !

le solar
Invité
le solar

Ces toujours difficile de se placé
d’un coté commet punir quelqu’un dans le besoin qui vole a boire et a mangé (pas d’alcool ou chips ..)(pour 4E) ,
de l’autre si ou laisse faire , tout le monde va rentre dans la brèche ….
sujet difficile et passionnant