Île Maurice : 3,6 millions d’euros d’héroïne et de chimique saisis

1 min de lecture

La Brigade des Stups de l’île Maurice a saisi 3,5 kilos d’héroïne et 1,7 kilo de drogue synthétique ce vendredi 1er juillet, à l’île aux Bénitiers, un îlot situé au large de la péninsule du Morne, au Sud-ouest.

Les produits étaient enterrés et représentent quand même près de 78 225 000 roupies, soit un peu plus de 3,6 millions d’euros.

La drogue appartiendrait à un réseau impliqué dans le trafic de zamal avec La Réunion.

La police scientifique a été appelée pour des prélèvements d’empreintes digitales et génétiques sur les colis afin de remonter jusqu’aux transporteurs, voire les propriétaires. Les enquêteurs vont aussi se tourner vers les skippers qui évoluent dans cette région.

Réseaux de skippers

Les soupçons se portent en effet fortement sur les skippers faisant le va-et-vient avec La Réunion. Il est possible qu’ils récupèrent des colis balancés en pleine mer par des navires de commerce en provenance de Madagascar.

Plusieurs réseaux de skippers opérant à Baie-du-Cap et La Gaulette pour le compte des trafiquants écument cette région et ont été coincés à Madagascar et à La Réunion.

Crédit photo : Brigade des Stups de l’île Maurice

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Insolite : il prive ses locataires de rentrer chez eux

Article suivant

CHOC ! Les travaux d’étanchéité sont à l’origine de l’incendie du Lux Belle-Mare (vidéo)

Free Dom