//

Le Port : inauguration du complexe sportif « Ary Payet » réhabilité

1 min de lecture

Ce mercredi 19 juin 2024, M. Guy Pernic, Adjoint au Maire délégué au développement de la politique sportive, et les élus du Conseil Municipal ont inauguré le complexe sportif « Ary Payet» après plusieurs semaines de travaux de réhabilitation. Des matchs d’exhibition de handball et basketball (U18 mixte CSPBB et Port HB) ont donné vie à ce complexe, marquant de belles prouesses sportives à venir.

Cette réhabilitation intervient dans le cadre de l’action de modernisation des équipements sportifs menée par la Ville du Port.

Les travaux réalisés au sein du complexe ont pour objectif premier d’améliorer les conditions d’accueil et de pratique des différents utilisateurs du site (scolaires, associations, public informel…) à travers la mise aux normes de l’éclairage avec un passage au LED, le confort thermique et acoustique, la sécurisation du site, de nouveaux vestiaires ou encore de nouveaux équipements (cages, filets…).

Un ancrage sportif, associatif

Le nouveau terrain de handball offre la possibilité de proposer de nouveaux créneaux d’entrainement et la programmation de rencontres officielles. En effet, homologué par la Ligue Régionale de Handball, il pourra accueillir des compétitions allant jusqu’à la Régionale 2. 

A terme, le club house du Port HBC sera implanté sur site, en étroite collaboration avec la Cité Éducative et/ou Contrat de Ville, afin d’élaborer des projets de types Parcours Éducatifs Sportifs (PES), soutien scolaire… et culturel

Dans la politique de démocratisation de la culture de la Ville et dans la continuité des actions de valorisation des lieux de vie des habitants par le street art, deux artistes ont embelli le complexe sportif Ary Payet :
Yann Le Gall : artiste street art et contemporain, ses œuvres sont orientées vers la nature, ses peintures sont les reflets de son imaginaire. Il a représenté sur le mur extérieur une vue de la Rivière des Galets.
Cédric Lascours « Reso » : le street artiste est le précurseur du « Wild Style ». Ses fresques à l’intérieur du site représentent des formes et des lettres entrelacées, ce qui donne un rendu original et unique.
Les œuvres des deux artistes ont pour points communs les mêmes tonalités de couleurs et l’hibiscus (symbole de l’amitié, du soleil et du bonheur).

Coût total des travaux

277 055€ financés par la Ville du Port, la Dotation de la Politique de la Ville et le REACT UE (FEDER).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Accident sur la 4 voies de Saint-Paul : circulation perturbée après le viaduc

Article suivant

Saint-Louis : carambolage entre 4 véhicules

Free Dom