/

Inauguration du jardin Mérencienne à St-Denis : un nouvel espace de vie au Butor

5 min de lecture

Implanté au cœur du quartier du Butor et dédié à la mémoire de l’esclave Mérencienne, le jardin éponyme est inauguré ce jour par Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis, en présence de Camille Dagorne, Sous-Préfète chargée de mission à la cohésion sociale et à la jeunesse. Première réalisation du quartier du Butor dans le cadre du Projet de Renouvellement Urbain Nord Est Littoral (PRUNEL), ce jardin a été aménagé avec le concours des habitants.

Le Projet de Renouvellement Urbain Nord Est Littoral (PRUNEL) porte sur trois quartiers prioritaires de la Politique de la Ville : Marcadet, Vauban et Butor, qui s’étendent sur une surface totale de 65 hectares et concernent près de 5400 habitants.

Au Butor, l’aménagement de ce jardin de 850 m2 à l’emplacement d’un terrain en friche offre aux habitants du quartier un nouvel espace de respiration et de convivialité, propice à la détente, aux rencontres entre voisins ou famille et aux jeux d’enfants. Une scène équipée permet également les futures expressions artistiques des riverains. Côté rue, la mise en place de nouvelles plantations et de mobilier permet de réorganiser la circulation automobile et de redonner de la place aux piétons. Ce projet a été financé à 70% par le FEDER, 10% par l’État et 20% par la Mairie de Saint-Denis.

La réalisation du Jardin s’inscrit également dans la volonté de l’équipe municipale de faire de Saint-Denis une ville jardin, écologique durable et citoyenne, où il fait bon vivre ensemble.

Pour Dominique Turpin, Adjointe déléguée Projet de Renouvellement Urbain Nord Est Littoral (PRUNEL): « Ce jardin représente une véritable respiration pour les habitants du quartier et notamment ceux qui vont rester sur place durant la phase de travaux. En amont des grands projets qui vont structurer PRUNEL et du relogement de près de 160 familles, nous avons voulu lancer des micro-projets pour donner le «la» de cette opération. Le jardin Mérencienne fait suite à la mise en service récente du square Vauban et précède l’inauguration du square Maréchal Leclerc. Sur tous ces projets, nous impliquons les habitants du quartier avec une approche d’hyper- proximité. »

Fidèle à la démarche de co-construction de la Ville, les équipes de PRUNEL ont mené en amont des ateliers pour prendre en compte les usages possibles et les souhaits des habitants. L’aménagement de l’espace a ainsi été réalisé à travers des ateliers participatifs de fabrication de mobilier. Une quinzaine de femmes du quartier ont créé, à partir de bois de récupération, du mobilier urbain, bancs, chaises et pergolas.

Ce travail a été mené avec l’Association d’accompagnement Pour une Évolution Sociale Réussie (ADPESR). Un autre atelier de peinture sur rue a été mené avec des jeunes du quartier. Le travail autour du chantier a également permis la création d’un poste dans le cadre d’un parcours d’insertion de deux ans. En tout, ce sont 870 heures qui ont été allouées pour des missions d’insertion.

La valorisation du patrimoine culturel et son accessibilité à tous est une autre priorité de la Ville. Il est essentiel de préserver ce lien à l’histoire, à chaque étape de transformation des quartiers. Le jardin rend ainsi hommage à l’esclave Mérencienne née vers 1775 et décédée en 1844. Une stèle retraçant son histoire est installée dans le jardin, afin que chacun puisse s’initier à sa généalogie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Président Cyrille Melchior au Salon de l’Écologie et du Développement durable

Article suivant

« Netoy Nout Vil » à St-Denis : + de 80 rues et allées nettoyées

Free Dom