//

Incendie à Fond de puits : la ville de St-Paul trouve des solutions de relogement

2 min de lecture

Après l’incendie qui a totalement détruit une maison à Fonds de puits le lundi 5 juillet  2021, la Ville de Saint-Paul poursuit ses efforts pour reloger le plus rapidement les onze
personnes ayant tout perdu.

Grâce aux efforts engagés avec l’appui du Territoire de la Côte Ouest, la commune a trouvé une solution de relogement à une partie de la famille Bradaniel. Un T4 vient de leur
être attribué en urgence afin d’y être hébergé en toute sécurité. Une décision annoncée ce jeudi 8 juillet 2021. La famille va pouvoir réaliser un état des lieux d’entrée dès ce vendredi
9 juillet.

Parallèlement à cela, la seconde famille sinistrée va pouvoir bénéficier dans les prochains jours d’un relogement. La Ville de Saint-Paul va en effet lui permettre de se loger dans une
maison d’accueil transitoire. Cette solution est actuellement en cours de finalisation. Depuis ce drame survenu le 5 juillet à Fond de puits, la commune suit attentivement la
situation de ces deux familles. Saint-Paul leur apporte une aide aussi bien matérielle, que financière et humaine.

Pour rappel, les élue.s et les services du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) les épaulent afin de gérer l’urgence. La Ville a d’abord trouvé une solution de relogement au
Village Corail de l’Ermitage-les-Bains dès le 5 juillet.

Le lendemain, des solutions plus durables ont été engagées pour garantir la sécurité des familles. Ce relogement a été prolongé jusqu’au lundi 12 juillet. Le CCAS de Saint-Paul a
attribué à chacune de ces familles une aide de secours d’urgence de 500 euros.

La Ville de Saint-Paul a également mis à disposition un local adapté à Ravine Daniel pour qu’une partie de la famille puisse entreposer ses meubles collectés suite l’appel à dons
lancé par la famille.

La commune de Saint-Paul, ville solidaire, reste aux côtés des familles pour les accompagner dans ces moments difficiles.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Front de mer de St-Denis : “Un chien et son maître m’ont agressée !”

Article suivant

14 juillet : fermeture des déchèteries et Trokali

Free Dom