Infractions à outrance, taximan ivre : bilan des contrôles routiers du week end à la Réunion

dans Actualités/Infos Réunion

COTE GENDARMERIE

Bilan activité de lutte contre l’insécurité routière: 591 dépistages et 76 infractions, dont 25 rétentions de permis, 1 refus d’obtempérer, 1 garde à vue et 1 immobilisation de véhicule.

Fait particulier :

Dans la soirée du vendredi 11 octobre de 17h00 à 21h00, les unités de l’EDSR ont mené plusieurs contrôles routiers, sur les axes identifiés comme les plus accidentogènes du département. Au cours de ces services, 161 dépistages de l’alcoolémie et des stupéfiants ont été réalisés. 28 infractions graves génératrices d’accidents ont été relevées. A noter, une mesure d’ immobilisation et de mise en fourrière d’un véhicule prise à l’encontre d’un contrevenant qui circulait sur la NR2, entre ST.Benoit et ST.Denis, à la vitesse de 172 km/h. De même, qu’une procédure pour réitération de conduite sous stupéfiants et malgré une suspension administrative du permis de conduire, relevée à l’encontre d’un autre chauffard, qui devra de nouveau rendre des comptes aux magistrats, dès lundi prochain.

Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 octobre 2019, plusieurs opérations coordonnées ont été réalisées, par les unités EDSR avec l’appui des compagnies du COMGENDRE. 430 dépistages de l’alcoolémie et des stupéfiants ont été réalisés. 48 infractions graves génératrices d’accident ont été constatées, dont 28 alcoolémies et 10 conduites sous stupéfiants, soit 23 rétentions de permis de conduire ont été prises par les gendarmes. A noter, l’usage d’une herse de type « stopstick » par les militaires de l’EDSR, sur le secteur de la compagnie de ST.Benoit, en vue de stopper, un contrevenant au volant d’un camion de chantier, qui a forcé le contrôle. L’individu interpellé quelques centaines de mètres plus loin, présentait une alcoolémie à 1.22 mg/l et n’était pas titulaire du permis de conduire. Placé en garde à vue par les militaires de la BTA de STE.Marie, cet homme avait de plus emprunté sans autorisation, le véhicule de son patron.

Toujours la même nuit, un chauffeur de taxi en course avec plusieurs clients à bord a été contrôlé avec une alcoolémie positive.

COTE POLICE

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 27 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 11 au 13 octobre 2019 permettant de relever 211 infractions soit 21 délits
dont :

– Conduite sous l’Empire d’un État Alcoolique : 08
(taux compris entre 0,41 et 1,07 mg / l d’air expiré)
– défaut d’assurance : 06
– défaut de permis de conduire : 03

– refus d’obtempérer : 03
– délit de fuite : 01

122  fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 190 autres diverses contraventions au code de la route dont :

– feu rouge / stop / priorité : 08
– défaut de port de casque : 11
– usage d’un téléphone tenu en main : 08
– défaut de contrôle technique : 19
– défaut de port de la ceinture : 04
– excès de vitesse : 07
– autres : 133

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
RedManMôveLang Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
MôveLang
Invité
MôveLang

Ce qui est terrible c’est que pour le plupart, ce sera un rappel à la loi sans confiscation du véhicule..
Avec une confiscation systématique il y aurait moins d’infractions
Pour l’autre à 1,22 gr., comment a-t-il pu emprunté le véhicule de l’entreprise un soir de week-end sans la complicité du patron
Je ne connais pas de patron qui laisse leurs véhicules sans surveillance avec les clés sur le contact.

RedMan
Invité
RedMan

C’est de là qu’est venu le dicton “TAXI MARRON”