Inondations à Madagascar : 11 morts et 23 428 sinistrés

2 min de lecture
1

Avec les fortes pluies, une vigilance jaune a été déclarée pour 11 communes dont la capitale Tananarive. Les inondations ont pris tout le monde de court. Le dernier bilan des autorités comptabilise 11 décès, 23 428 sinistrés et 9 091 personnes déplacées.

L’épisode pluvieux n’est pas terminé. Les précipitations devraient être moins importantes, mais représentent toujours une menace pour onze communes. Les régions concernées sont celles de la ville basse de la capitale, mais aussi Anosizato-Andrefana, Andranonahoatra, Bemasoandro, Ankadimanga, Ambohitrimanjaka, Fiombonana, Ampangabe, Ambohibao-Antehiroka, Talatamaty et Iarinarivo. Des cours d’eau dans ces zones risquent de sortir de leur lit avec les pluies à venir.

Dans certaines régions, on observe une légère décrue comme à Andramasina. Mais la situation reste tout de même préoccupante avec les averses à venir.

D’après le bilan de jeudi soir, les autorités comptaient 23 428 sinistrés, 11 décès et 9 091 personnes déplacées. Des motopompes sont déployées en priorités dans les secteurs où les eaux usées se mélangent aux eaux pluviales. Plusieurs glissements de terrain et des maisons effondrées ont pris au piège les habitants.

Les sinistrés sont regroupés dans des gymnases, centres d’hébergement d’urgence et tentes. Des vivres et des filets de sécurité sociale ont été distribués. Des équipes médicales sont sur place.

Le président de la République, Andry Rajoelina, s’est rendu dans le gymnase couvert d’Ankorondrano. Selon Madagascar-tribune, il aurait déclaré « Tous les efforts sont déployés pour rétablir la situation à la normale et lorsque vous retournez chez vous, vous allez obtenir des aides « .

Les facteurs d’inondations sont bien connus des autorités. Le pays manque de dispositifs d’écoulement des eaux, notamment dans les zones urbaines pour faire face aux pluies tropicales et aux crues des rivières. La préservation des plaines agricoles est également un enjeu essentiel à la gestion des pluies.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Quand les tortues aident les météorologues

Article suivant

Mayotte : un gendarme saute sur le capot d’une voiture qui continue sa route

Free Dom