Insécurité alimentaire: décès de 5 autres personnes dans le sud de Madagascar

“Cinq adultes issus de cinq ménages différents sont décédés la semaine dernière”, révèle le maire d’Ifotaka, district d’Amboasary Atsimo, dans les colonnes de l’Express de Madagascar. Ainsi, le keré continue de frapper cette partie sud de Madagascar, malgré les nombreuses interventions des partenaires et des autorités malgaches.

Ces nouvelles victimes de cette insécurité alimentaire auraient consommés des fruits  “qui ne sont pas très recommandés”, faute de nourriture. Ils n’auraient pas survécu à une diarrhée.

Près d’une dizaine d’autres enfants ont déjà trouvé la mort à cause de la famine dans cette même commune d’Ifotaka, il y a environ un mois.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
SérieuseCocoKaskavel974HibiscusTriste Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Triste
Invité
Triste

Quelle tristesse

Hibiscus
Invité
Hibiscus

Mourir de faim,faute de nourriture???
Ça ne devrait plus exister en 2020 et pourtant…..juste à 3 heures d’avion de la Réunion,la mort sévit et le keré tue encore.

Kaskavel974
Invité
Kaskavel974

https://freedom.fr/madagascar-une-tentative-de-trafic-de-15-kg-dor-dejouee-a-laeroport-divato/
Le problème est réglé, il y a suffisamment de quoi pour attendre les prochaines pluies.

Coco
Invité
Coco

Dire que d autre y meurt d avoir trop manger .
Et tous ces politiques qui s engraissent et ne leve pas un seul petit doigt.

Sérieuse
Invité
Sérieuse

Madagascar se relèvera le jour où il sera dirigé par un vrai président. Et non pas comme tous ceux qui n’ont fait que remplir leur poche.

Sérieuse
Invité
Sérieuse

Madagascar se relèvera le jour où il sera dirigé par un vrai président. Et non pas comme tous ceux qui n’ont fait que remplir leur poche.