Tourisme Pays : derniers chiffres “en berne” selon l’INSEE

2 min de lecture

Dans sa récente publication, l’Insee indique qu’ “Au 3e trimestre 2020, l’activité des hôtels et des autres hébergements collectifs  touristiques réunionnais reste encore ralentie. Cependant, en juillet-août, la perte a été relativement limitée par rapport aux mois précédents, avec une baisse de la fréquentation de 19 % par rapport à 2019. Mais seule la moitié des chambres sont occupées en août 2020.

Le chiffre d’affaires des hôtels, des restaurants et des loueurs de voitures, après avoir fortement reculé au second trimestre, se redresse progressivement sans toutefois retrouver son niveau d’avant la crise. Ce rebond est palpable dans les transactions par carte bancaire qui retrouvent en juillet-août un niveau comparable à celui de 2019. Les entreprises continuent à recourir au dispositif d’activité partielle, mais de façon plus limitée qu’au 2e trimestre.

En 2018, l’hôtellerie et la restauration regroupent 4 700 emplois touristiques, soit un tiers de ces emplois. Suivent les transports intérieurs (locations de voitures, taxis, etc.) et les activités récréatives et de loisirs. Le TCO et la Civis génèrent les deux tiers des emplois liés au tourisme en 2018. Dans ces deux intercommunalités, environ 6,5 % des emplois sont concernés contre 3,1 % des emplois à la Cinor et environ 2,5 % à la CASud et à la Cirest.

Entre 2011 et 2018, à La Réunion, l’emploi dans les activités liées au tourisme augmente fortement + 37 %), soit une croissance 2,3 fois supérieure à celle de l’emploi total. Ces activités liées au tourisme emploient 13 500 personnes en 2018, soit 4,6 % de l’emploi total. Les non-salariés occupent 20 % des emplois touristiques, contre 12 % de l’ensemble des emplois. Leur nombre a d’ailleurs augmenté plus fortement entre 2011 et 2018 que celui des salariés.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox