/

« Ce n’est pas en interdisant de consommer des confiseries dans les salles de cinéma qu’on va arrêter la circulation du virus. »

1 min de lecture
10

Pour faire face à la 5ème vague de l’épidémie de coronavirus en France, le Premier Ministre et le ministre de la Santé ont annoncé ce lundi 27 décembre un renforcement des mesures en place avec notamment le retour de l’état d’urgence sanitaire dans notre département jusqu’au 31 mars 2022.

Parmi les nouvelles mesures, on retrouve l’interdiction de consommer de la nourriture dans les transports en commun mais également dans les cinémas, théâtres et équipements sportifs. Concernant la consommation de nourriture dans les avions, le ministre des Outre-mers a rassuré les habitants des DROM en affirmant que les vols long courrier ne seraient pas concernés par cette mesure.

Pour les cinémas et notamment au niveau local, les exploitants des salles obscures voient cette nouvelle mesure comme une réelle injustice. Selon Grégoire Cordeboeuf, directeur du Cinépalmes de Sainte-Marie, cette décision arrive comme un cheveu sur la soupe. « Ce n’est pas en interdisant de consommer des confiseries dans les salles de cinéma qu’on va arrêter la circulation du virus. Il faut savoir que nous n’avons jamais été sollicités sur le plan local ou national. Nous allons maintenir la vente de confiseries à emporter et tenter de faire respecter cette décision à l’intérieur du cinéma. »

Réécoutez son intervention :

10 Commentaires

  1. On devrait tout le temps interdire de manger dans les salles de cinéma, tellement les gens font du bruit quand ils mangent leurs confiseries, leur pop corn.
    La discrétion de ces consommateurs de confiseries n’est pas leur point fort…

    • Suis complètement d’accord.
      Sinon y a NteFlix ou la télé pour ceux qui ressentent le besoin de manger du pop corn devant le moindre film.
      Quand je vais au cinéma c’est pour apprécier ce qu’on appelle le 7ème Art, pas pour entendre des gens croquer des chips, ça fout la bile.

    • À mon avis, il faudrait commencer par les kossons Zoreils, Étrangers et Réunionnais, pour avoir la paix partout.
      Ça fait bien plus de 40 ans que je n’ai pas été au cinéma, en boîte, même concert, gratuit, je ne me porte pas plus mal.
      J’ai plein de bon films que je choisis sur Netflix pour beaucoup moins chers

  2. C’est du foutage de gueule quel différence entre un avion dans les deux cas on est enfermé dans un espace. On nous prend pour des cons jusqu’à quand on va se faire manipuler par une bande de bras cassé, c’est de la dictature. LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ a enlevé maintenant c’est ESCLAVAGE DICTATURE MANIPULATION

  3. À mon avis, il faudrait commencer par les kossons Zoreils, Étrangers et Réunionnais, pour avoir la paix partout.
    Ça fait bien plus de 40 ans que je n’ai pas été au cinéma, en boîte, même concert, gratuit, je ne me porte pas plus mal.
    J’ai plein de bon films que je choisis sur Netflix pour beaucoup moins chers

  4. Les exploitants de cinéma sont en train de devenir des complotistes ( Des gens qui disent et pensent différemment que le Gouvernement ).
    Attention à ne pas les écouter, à les entendre, il faudrait à un moment donné descendre dans la rue et défendre nos libertés.
    Ce sont des gens avec des idées dangereuses, différentes de ce qu’on doit accepter.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ombre Première: la nouvelle chaine TV des Outre-mer

Article suivant

Plage de St-Pierre : un homme a fait un malaise dans l’eau

Free Dom