Intermétra débute les vaccinations anti-Covid-19 à Sainte-Marie et Saint-Pierre

5 min de lecture

À compter du 3 mai, en concertation avec notre commission médico-technique et avec l’accord de l’ARS, Intermétra débutera les vaccinations des salariés suivis par eux !

Geneviève Sophie Caillé, Présidente d’Intermétra s’est exprimée à ce sujet :

Cette campagne de vaccination est possible du fait des moyens matériels et humains que nous avons engagés dans cette action. Nous prévoyons une augmentation progressive de nos capacités de vaccination à partir du 17 mai où 4 lignes de vaccination parfaitement rôdées seront opérationnelles du lundi au vendredi pour contribuer à l’effort de vaccination du plus grand nombre de salariés volontaires et participer à la réalisation des objectifs fixés par l’ARS, dans l’intérêt du tissu économique réunionnais.

En tant qu’acteurs privilégiés de la Prévention et de la Santé au travail des salariés réunionnais, les professionnels de santé d’Intermétra – nos médecins, infirmiers, préventeurs, secrétaires médicales et personnel administratif – se sont pleinement engagés sur la base du volontariat dans cette action collective essentielle pour sortir de la crise que nous traversons et je les remercie chaleureusement pour cet engagement.

Aujourd’hui nous lançons un appel à l’ensemble de nos employeurs adhérents pour relayer cette action auprès de leurs salariés et les invitons à venir eux-mêmes se faire vacciner dans nos deux centres spécialement réorganisés pour cette action.

Je tiens ici à préciser que la cotisation versée par les employeurs au titre de la surveillance médicale de leurs salariés comprend également les visites à la demande du salarié.
Le dispositif vaccinal rentrant dans ce cadre, le rendez-vous vaccinal n’engendrera aucun coût supplémentaire pour les employeurs adhérents.
Les vaccins sont fournis gratuitement par l’État. Intermétra met à la disposition de la campagne vaccinale ses ressources en termes de professionnels de santé et de logistique.

En tant que Service de santé du travail, nous nous intégrons dans la campagne vaccinale nationale organisée par les autorités sanitaires. Nous respectons donc la priorisation des publics cibles ainsi que les règles déontologiques s’appliquant à tout acte de vaccination (respect du consentement de la personne, du secret médical…)“.

Didier Fauchard, Président du MEDEF Réunion se fait vacciner

“Se faire vacciner, acte totalement individuel et de libre arbitre, c’est se protéger mais aussi protéger les siens et le territoire de façon pérenne. Le MEDEF montre l’exemple.” C’est dans cet esprit que le Président du MEDEF, volontaire pour la vaccination, reçoit sa première injection de Pfizer BioNTech dans le centre médical Intermetra de Sainte-Marie ce lundi 3 mai 2021. *Étant entendu que la vaccination est un acte totalement individuel, un choix personnel de libre arbitre.

Rappels : Une vaccination volontaire dans le respect du secret médical

L’employeur ne peut exiger d’un salarié qu’il soit couvert par une vaccination recommandée et ne peut en aucun cas être destinataire d’une quelconque information sur le statut vaccinal du salarié, ni sur son acceptation ou son refus de la vaccination. Le salarié doit être volontaire d’où le recueil de son consentement éclairé par nos services avant sa première injection. Une vaccination possible sur les heures de travail Si le salarié choisit de passer par nos services pour se faire vacciner, il est autorisé à s’absenter sur ses heures de travail. Il doit avoir informer son employeur de son absence pour visite médicale à la demande du salarié sans avoir à en préciser le motif et l’employeur ne peut s’opposer à son absence.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Concours de photo « Cilaos, source de bien-être » du 3 au 21 mai

Article suivant

Le SDIS 974 organise un concours de caporaux de sapeurs-pompiers professionnels

Free Dom