Ivre, un maire péru­vien fait semblant d’être mort pour échap­per à la police

À Tantará, une petite ville du Pérou, le maire Jaime Rolando Urbina Torres était sorti pour boire un coup avec des amis lundi dernier. Mais la police n’a pas tardé à arri­ver pour mettre fin à cette viola­tion du confi­ne­ment mis en place dans tout le pays.

En état d’ébriété, le maire a alors fait semblant d’être mort (allongé dans un cercueil ouvert, son masque sur le visage) tandis que ses compères se sont cachés dans les envi­rons, rapporte l’Evening Stan­dard.

L’élu avait déjà fait l’objet de critiques pour s’être absenté pendant une grande partie de l’épi­dé­mie. Il n’avait pas non plus ouvert d’abris de quaran­taine d’ur­gence et n’avait pas mis en place de contrôles de sécu­rité. Lui, ce qu’il voulait, c’était boire avec ses copains.

Torres a donc été arrêté pour avoir violé le couvre-feu et les règles sur la distan­cia­tion sociale. Selon la police, la mise en scène macabre était censée le faire passer pour une victime de Covid-19. Les auto­ri­tés n’ont pas compris pourquoi des cercueils ouverts se trou­vaient à proxi­mité, peut-être le maire et ses collègues avaient-ils prémé­dité leur coup ?

 Envoyer un email

Votre email:

Votre message:

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.