/

Jacques De Chateauvieux n’est plus président de Jaccar holdings : la Sapmer est à vendre

2 min de lecture
4

La nouvelle est parue dans la presse nationale début septembre. Après « Bourbon », le Réunionnais Jacques De Chateauvieux vient de perdre la main sur Jaccar holdings. Le 12 août dernier, à l’issue de la procédure de sauvegarde, Jacques De Chateauvieux a cédé son poste de président à Philippe Soulié. Le plan qui sera mis en place par le nouveau président prévoit « la vente programmée de toutes les filiales du groupe, dont les plus connues sont Sapmer et Evergas », écrit « Le Marin », journal en ligne.

Comme le rappelle ce journal, « Jaccar holdings avait été mise en procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Marseille fin 2019 ». A ce moment, la dette du groupe était de l’ordre du milliard d’euros ; Une dette contractée auprès d’une douzaine de banques françaises mais aussi internationales. Le tribunal de commerce de Marseille s’est réuni le 28 juillet dernier. Et par jugement du 11 août, les juges ont homologué le plan de sauvegarde validé, le 12 juillet dernier, par les comités des créanciers.

Au terme de cette longue procédure, Jacques De Chateauvieux, qui aurait pu poursuivre l’exécution de ce plan de sauvegarde, a préféré démissionner de tous ses mandats au sein de la société, des filiales et sous-filiales. Manifestement « touché très personnellement par toute cette procédure », comme l’écrit « Le Marin », il a choisi de tout arrêter. Une page se tourne donc pour le Réunionnais qui, dans ce domaine, avait pourtant atteint les plus hauts niveaux. Dans notre île, Jacques De Chateauvieux avait été, entre autres, le patron des Sucreries de Bourbon (usine de Bois-Rouge), des magasins Score et d’Antenne Réunion.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Belle preuve comme quoi grossir fait maigrir…cette chute entraînera des salariés qui seront licenciés, comme d habitude ce sont toujours eux qui en prennent en pleines face…
    Le côté positif c est que l océan des poissons auront un peu de répit… affaires à suivre

  2. Il a perdu une grosse bataille pas la guerre car tous les matins son train train quotidien’ est le même se faire servir être servi et dormir dans des draps de soie etc…ce sont plusieurs salariés qui ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangé

  3. Rien n’est éternel……………………..J’en ferais moi aussi l’expérience malgré moi.
    Vivons chaque seconde comme si c’était la dernière……………Cela nous aidera à aimer le présent!
    Le future ne nous appartient pas.
    CQFD
    nb;Je n’ai aucun soucis à me faire pour ce grand Réunionnnais!Un temps est et un temps ne sera plus!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Philippe : interdiction de circulation sur la route forestière de la Vallée Heureuse

Article suivant

Université de La Réunion : les 4 lauréats de la Légion d’honneur de l’enseignement supérieur sont connus

Free Dom