Jade-Bérénice Tong-Yette, de Bras-Panon à Normale Sup’, l’Excellence française; Bientôt un documentaire ! (VIDÉO)

6 min de lecture
3
Un documentaire à ne pas manquer puisqu’il sera question d’une jeune réunionnaise, Jade-Bérénice Tong-Yette et d’un Guadeloupéen, Kévin Beltou, deux ultramarins qui ont réussi leur entrée dans ce que la France compte de plus grandes écoles; Ils font en quelque sorte partie de l’élite estudiantine ou l’excellence française, d’où le titre “Tropiques d’Excellence”. Documentaire de 56 minutes à voir sur France 3 le jeudi 2 septembre prochain. Deux ultramarins, deux parcours d’Excellence qui font la fierté de de la France Outre-mer. Certes, ils ne sont pas les seuls, mais ça ne court pas les rues non plus.
Jade-Bérénice ici en compagnie de Kévin Beltou, le Guadeloupéen.
Le film de Pascale Poirier (à voir l’extrait ci-dessous) raconte le parcours de ces deux jeunes domiens. Kévin Beltou, lui, se trouve en métropole depuis quelques années déjà, depuis qu’il a quitté sa Guadeloupe natale. Il a fait le Lycée Henri IV, avant d’intégrer Sciences-Po et l’Essec. Il doit s’envoler bientôt pour la Columbia University aux Etats-Unis, l’une des plus grandes et réputées universités du monde.
Kévin Beltou, le Guadeloupéen, qui a fait sa scolarité à Henri IV, Sciences-Po et Essec Paris. (Crédit photos : France 3)

Mais le jeune homme, de famille très modeste, va devoir solliciter la Région de son île afin de réunir les fonds nécessaires à son inscription. Rappelons que depuis son arrivée à Paris, à Henri IV, faute de moyens, Kévin Beltou n’était plus retourné chez ses parents, en Guadeloupe, consacrant ainsi ses petites économies à la poursuite de ses études supérieures. Il a pu retrouver son île natale dans le cadre du tournage.

Jade-Bérénice dans la cour du lycée Henri IV dans le 5e arrondissement de Paris, à proximité du Panthéon.
Concernant Jade-Bérénice Tong-Yette, le documentaire  retrace son parcours depuis son départ de la Réunion en 2020 et sa vie à Paris, au prestigieux établissement Henri IV où elle a été admise, à 17 ans, au Cycle Pluridisciplinaire d’Etudes Supérieures (CPES).
Les deux étudiants ultramarins durant le tournage pour France 3, par temps de pluie,  rappelant sans doute à Jade son Bras-Panon natal.
“L’aéroport, le choc culturel, la rentrée, les difficultés d’être (très) loin de chez soi, le premier hiver à moins de 20°C, la famille qu’on ne voit jamais… Il s’agit d’un documentaire autour des thématiques de l’égalité des chances, de « l’excellence » mais surtout de la diversité…et de la Réunion et de la Guadeloupe, évidemment !”, explique Jade-Bérénice Tong-Yette. Une jeune femme qui fait la fierté de cette Réunion qui réussit, mais surtout celle de ses parents, Valérie Payet et Raymond Tong-Yette. Ce dernier, infirmier de profession, ayant occupé des fonctions politiques à la Région et au sein du conseil municipal de Bras-Panon.

Jade-Bérénice n’est pas non plus une inconnue dans l’île. En effet, en dépit de son jeune âge, elle a présidée le Conseil départemental des jeunes (CDJ) alors qu’elle n’avait que 12 ans aux côtés notamment d’un certain Ludovic Babas, un jeune Saint-Louisien, issu d’une famille socialement modeste à Saint-Louis, avec qui elle est restée en contact. Elle le considère même comme un frère. Rappelons que Ludovic Babas vise lui aussi l’Excellence. Il s’envole d’ailleurs pour la métropole ce lundi (23 août 2021), direction Sciences-Po Rennes. Le futur maire de Saint-Louis ? A suivre !

De gauche à droite : Ludovic Babas, Wilfrid Bertile (conseiller régional ) et Jade-Bérénice Tong-Yette.

Jade-Bérénice Tong-Yette encourage les jeunes Réunionnais à viser haut, à ne pas hésiter à “sauter la mer” pour aller se former, à ne pas hésiter à tenter les plus grandes écoles car “nou lé pas plis, nou lé pas moins…”. A travers ce documentaire, c’est un message d’espoir que souhaite faire passer la Panonnaise à la jeunesse réunionnaise.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Des “anti vax” se sont mobilisés devant les lycées de l’île ce lundi (VIDEO)

Article suivant

Piéton percuté à St-André : le conducteur se serait rendu au commissariat

Free Dom