Jean-Charles Nagou, candidat à la Chambre des métiers : « nous voulons faire la différence »

5 min de lecture
1

Candidat tête de liste à l’élection de la Chambre des métiers et de l’artisanat à la Réunion (CMAR), Jean-Charles Nagou, a tenu une conférence de presse, ce mardi 14 septembre, dans un hôtel de Montgaillard à Saint-Denis en compagnie de quelques uns de ses colistiers. Et ce, à un mois de la fin des élections pour la présidence de la Chambre des Métiers de La Réunion. Un scrutin qui se déroulera du 1er au 14 octobre prochains. Le poste de l’actuel président Bernard Picardo sera remis en jeu. 

D’emblée, l’artisan de Sainte-Suzanne, sacré vice-champion du Monde des confituriers fin août 2021, a annoncé la singularité de sa liste, en comparaison à celles de ses concurrents : «nous voulons faire la différence et nous voulons changer les choses. Sur notre liste, aucune femme, aucun homme n’a été élu auparavant. Que des nouveaux visages, avec une moyenne d’âge de 41 ans. Notre liste est également strictement paritaire, avec femmes et des hommes actifs sur le terrain et aux fortes valeurs comme l’entraide et la solidarité », a déclaré Jean-Charles Nagou.

 Les principaux axes de la profession de foi de “La Réunion des Artisans” donnent la priorité à la parité, la proximité, une meilleure promotion des formations aux métiers de l’artisanat et à l’apprentissage ainsi que l’accompagnement des artisans vers leur digitalisation.

  • Sur la parité : après son élection, la liste LRA instaurera une parité stricte au sein du Conseil d’administration et des commissions de la Chambre des Métiers de l’Artisanat de La Réunion (CMAR). Une grande première au sein d’une instance consulaire qui reste encore trop souvent dominée par un esprit patriarcal qui ne donne pas toute leur place aux femmes artisanes.
  • Sur la proximité : là où les listes concurrentes font le même constat et proposent une plus grande proximité de la présidence de la CMAR des artisans, la liste LRA prône plutôt une décentralisation des activités de la CMAR pour voir émerger une « Chambre des Métiers des Territoires » qui accueillerait des espaces de travail partagés, où les artisans pourraient à la fois venir travailler mais aussi accomplir toutes les formalités qui faciliteraient leur vie quotidienne de chef d’entreprise. 
  • Sur la formation et l’apprentissage : là où il existe une multitude de formations pour les artisans, la LRA propose de les réduire afin de les mettre plus en adéquation avec les besoins du territoire, tout en songeant à une meilleure intégration des personnes handicapés dans les métiers artisanaux. « Il faut changer l’image du métier d’artisans. Nous devons revoir et redonner de la noblesse à nos métiers », a affirmé Valérie MANCIET, fleuriste et représentante du secteur des services sur la liste LRA. 
  • Sur la digitalisation des artisans : trop souvent encore, les artisans réunionnais manquent de présence sur les réseaux sociaux. Une telle présence leur permettrait de mieux faire connaître leur savoir-faire et de vendre plus facilement leurs produits auprès de potentiels clients. La liste LRA propose d’accompagner les artisans dans le développement de leur présence en ligne.

 En conclusion, Jean-Charles Nagou a souhaité insister sur le manque de communication autour de l’élection d’octobre prochain, qui concerne quelques 26 000 artisans réunionnais, et la crise de confiance actuelle des artisans en leur CMAR : « Je dis à tous les artisans réunionnais que la Chambre des Métiers et de l’Artisanat est leur maison. A eux d’en prendre les clés lors des élections qui se dérouleront du 1er au 14 octobre. Je leur demande de privilégier le vote électronique, qui sera expérimenté pour la première fois cette année, pour réduire les risques de fraude ».

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

  1. Les tablettes sont de sortie avec Nagou, le digital.

    N’oublies pas que tu dois tout à picardo , qui fait la campagne électorale sur le terrain en demandant aux artisans de voter pour ce dernier

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le député européen Stéphane Bijoux appelle l’UE “à reconnaître et à respecter les spécificités des RUP”

Article suivant

Deux conférences gratuites pour ré-apprendre à respirer.

Free Dom