[Alt-Text] [Alt-Text]

Jérôme Payet dans les studios de Free Dom (Replay)

dans Replays

Jérôme Payet était dans les studios de Free Dom. Voici le REPLAY de l’émission

Fils du célèbre et regretté chanteur réunionnais Harry PAYET, Jérôme baigne depuis toujours dans le milieu musical. Remarqué très tôt par les grandes radios de l’île et les producteurs, Jérôme enregistre son 1er CD, « Hommage à mon Père » dont il est l’auteur/compositeur.

En 2005, Jérôme sort son 2ème album « Vu du Ciel » où il reprend quelques succès de son père mais aussi de Mike Brant et de Johnny Hallyday, ainsi que ses compositions personnelles.

Deux ans plus tard, il revient avec un 3ème album plus personnel dont il est toujours l’auteur/compositeur : « Mon z’enfant, mon sang ». Tout de suite, le titre phare est classé 1er dans plusieurs radios de l’île.

En 2009, pour fêter ses 10 ans de carrière, Jérôme entame une tournée sur les 24 communes que compte l’île avec le titre « Levé Levé ». Une fois de plus, le public répondra présent.

En août 2010, sort l’album « Mi Aime à Ou »… très attendu du public réunionnais et des nombreux fans de Métropole. C’est alors le plus grand succès musical de l’année 2010.

Après 4  albums, Jérôme PAYET sort en 2012 l’album « Cé ou ». Cet opus salué par la critique, est 1er des ventes chez les disquaires et le clip se place à la 1ère place de l’émission Kréol Hit sur TéléKréol.

Après 20 ans de carrière artistique, cet album de la maturité est en consacré en partie aux reprises des succès d’Harry Payet avec un son plus rock et actuel.  Pour le 17ème anniversaire de la disparition d’ « Harry PAYET », les fans et les curieux retrouveront les atouts naturels qu’on connaît à Jérôme PAYET à savoir un timbre de voix reconnaissable entre mille.

A 27 ans, le saint-joséphois, ce musicien autodidacte s’est bien sûr entouré  d’un groupe composé d’Alexis Lebon, le Slash réunionnais et de Lionel GRONDIN au piano et aux arrangements.  Cette fusion des styles trouve son aboutissement “Dans la chanson “Prends pitié”, qui est construit sur une ligne de basse rock-pop en s’inspirant du tube de Peter Frampton “Do you feel like we do”.

Pour les inconditionnels de « mi aime a ou », « cé ou » sera sans nul doute le succès de cette année 2012 à la Réunion.

 Envoyer un email

Votre email:

Votre message:

Derniers de Replays

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut