Des coups de feu tirés sur la maison de Joé Bédier, maire de St-André (VIDÉOS)

19 min de lecture
18

Le domicile de Joé Bédier a été pris pour cible cette nuit (lundi 28 février à 23h06 précisément).

Des coups de feu ont été tirés hier en direction du domicile du maire de St André vers 23h. Le maire regardait la télé en famille au moment des faits, explique Yves Mont-Rouge, qui est sur place, il avait exceptionnellement fermé ses volets.

« Comme tous les soirs, je me mets devant la télé dans mon fauteuil, à 10 cm de la porte. La porte était légèrement entrouverte pour laisser un peu d’air passer. Ils ont pénétré dans ma cour, ils ont dû faire à peu près 13 mètres et ont tiré à 3/4 mètres de la porte. Les deux battants de la porte sont criblés de plomb« , nous dit-il très ému.

Ecoutez :

Des douilles auraient été retrouvées dans la maison du maire, les balles ayant transpercé les fenêtres.

On n’en sait pas plus pour l’instant, la police scientifique a été appelée sur place pour les premières constatations. Le domicile est actuellement sous surveillance policière.

Au micro de Yves Mont-Rouge, le fils de Joe Bedier, Benjamin, témoigne :  « Hier dans les alentours 23h05, j’étais en haut dans la chambre, j’ai entendu deux coups de fusil à la suite et une moto s’en aller. Mon père a crié mon prénom, je suis descendu et j’ai compris. On a pris du temps à comprendre ce qui s’est passé… »

Ecoutez :

Il y a déjà eu un précédent à St-André. La maison de l’ancien maire Jean-Paul Virapoullé avait été également la cible de coups de fusil dans les années 90. L’auteur des coups de feu avait été arrêté et incarcéré.

Les élus se réuniront à partir de 17h à la Mairie de Saint-André

« Le Maire de Saint-André, Joé BÉDIER, a été la cible de plusieurs coups de feu cette nuit alors qu’il se trouvait à son domicile. La municipalité tient à condamner fermement cet acte de violence gravissime.
Ce n’est pas uniquement le Maire de Saint-André dans sa fonction qui a été attaqué mais aussi l’homme, l’époux et le père de famille. Les élu·e·s se réuniront à partir de 17h à la Mairie de Saint-André (salle du conseil municipal) pour dire « NON » à la violence et soutenir le Maire et ses proches. Les administrés qui souhaitent apporter leur soutien sont les bienvenus à ce rassemblement. «Je ne céderai pas. Je ne donnerai pas de contrat à des personnes qui ne travailleront pas ou qui commettraient des délits dans le cadre de leur fonction. Les habitants de Saint-André veulent des avancées. Plusieurs projets sont en bonne voie ». Joé Bédier continuera à travailler dans l’intérêt de toutes les Saint-Andréennes et de tous les Saint-Andréens », indique un communiqué.

Les réactions

Huguette Bello, Présidente du Conseil régional

« Plusieurs coups de feu ont été tirés cette nuit sur le domicile du maire de Saint-André.
En mon nom personnel et au nom de la collectivité régionale, je condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables qui sont d’une extrême gravité. C’est notre République qui vacille chaque fois qu’un élu est ainsi pris pour cible et menacé.

Nous adressons notre plein soutien à Joé Bédier et à sa famille, victimes d’une agression particulièrement traumatisante. Nous nous montrerons fermes et solidaires face à la violence et à ces insupportables intimidations ».

Jean-Hugues RATENON, Député de La Réunion

« C’est avec émotion que j’apprends ce matin que mon ami et Maire de Saint-André, Monsieur Joé BEDIER a été victime d’actes d’intimidations dans la nuit de hier soir.
 En effet, j’ai pris connaissance dans les médias qu’il aurait été la cible de coups de feu. Je l’ai eu au téléphone et heureusement qu’il n’y a eu aucune victime.
Arrivant actuellement dans l’Hexagone pour le débat sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie, j’adresse ma plus grande compassion à Joé BEDIER, ainsi qu’à toute sa famille et son équipe municipale. J’appelle à un soutien républicain de l’ensemble des élus et politiques de La Réunion. Je déplore et condamne cet acte car rien ne se règle par la violence.
A Joé j’adresse tout mon soutien et lui demande de rester courageux dans cette épreuve. Amitiés, »

Serge Hoareau, Président de l’Association des Maires du Département de La Réunion 

« C’est avec stupéfaction que j’ai pris ce matin connaissance de l’insupportable agression dont ont été victimes Joé Bédier et sa famille, hier soir, à leur domicile. Cet acte d’une violence inouïe est purement et simplement intolérable.En tant que président de l’Association des Maires du Département de La Réunion (AMDR), je condamne cette agression par arme à feu avec la plus grande fermeté et souhaite apporter tout mon soutien et ma compassion à Joé Bédier et sa famille. Agresser un maire ou un élu précisément parce qu’il exerce ces fonctions, c’est agresser la République dans son ensemble. C’est remettre en cause les fondements même de notre pacte républicain et les valeurs qui cimentent notre société. Nous devons nous y opposer avec force et conviction.C’est pourquoi, suite à la plainte de Joé Bédier, j’appelle les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour que soient retrouvés et justement condamnés ses agresseurs ».

Cyrille Melchior, Président du Département

« Je tiens à apporter toute ma solidarité et mon entier soutien au Maire de Saint-André, Joé Bédier et à sa famille, suite à l’agression dont ils ont été victimes cette nuit.
Je dénonce fermement ces violences gratuites et souhaite que les autorités compétentes puissent donner la suite qu’il convient à cette affaire dans les meilleurs délais » déclare le Président du Département.

Olivier Hoarau, maire du Port

« Je condamne fermement les actes de violence et d’intimidation commis hier soir à l’encontre de Joé Bédier à son domicile. Je lui apporte tout mon soutien ainsi qu’à ses proches.

Il est choquant et inacceptable de s’en prendre à un élu de la sorte. J’en appelle à la solidarité républicaine pour que les auteurs de ces actes soient identifiés rapidement et sévèrement sanctionnés ».

Karine Lebon, députée de La Réunion 

« C’est avec stupeur que j’ai appris que le domicile du maire de Saint-André, Joé Bédier, a été pris pour cible dans la nuit du lundi 28 février. Ces actes sont d’une extrême gravité.
S’en prendre ainsi à un élu est une attaque contre l’ensemble des institutions et la république. Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence, j’adresse tout mon soutien à Joé Bédier et sa famille et appelle l’ensemble des élus et des Réunionnais à la solidarité avec l’édile de Saint-André ».

Philippe Naillet, député de La Réunion

« Je condamne avec la plus grande fermeté, l’agression dont a été victime le maire de Saint André et sa famille à leur domicile. L’auteur ou les auteurs de ces coups de feu doivent être rapidement identifiés et répondre de leurs actes.

J’apporte tout mon soutien à Joé Bédier et à sa famille ».

Michel Fontaine, Président de la CIVIS et Maire de Saint-Pierre

« Je tiens à apporter tout mon soutien à Joé Bedier, maire de la ville de Saint-André. Je condamne fermement les violences faites. En effet, rien ne saurait justifier de tels actes. Aujourd’hui plus que jamais, nous savons que la violence n’est pas compatible avec la démocratie, et les valeurs de notre république. Je tiens à lui apporter mon plein et entier soutien ».

Jean Jacques Morel, chef de file de l’Opposition à la Région Réunion

« L’agression inadmissible du maire de Saint-André, Joe Bédier, nous interroge tous : citoyens, élus, forces de l’ordre, sur le fonctionnement de notre société. Il faut admettre les divergences, les différences d’opinion ou de choix. Et les respecter ».

Patrice Selly, maire de Saint-Benoît

« Je tiens à apporter mon total soutien à Joe Bédier, victime hier soir d’une tentative d’agression ou d’intimidation à son domicile. C’est malheureusement une situation que n’importe quel maire peut être amené aujourd’hui à subir ou à gérer. Face à ces violences, il faut un front uni, non pas seulement des élus, mais aussi de toutes celles et tous ceux pour qui la démocratie a un sens. La fermeté et la solidarité s’imposent chaque fois que sont attaquées nos institutions républicaines et notre démocratie ».

Michel Dennemont, sénateur

« Actuellement à Paris, j’apprends l’agression dont à été victime le maire de Saint-André et et sa famille à leur domicile. Les pressions, les intimidations, les violences contre les élus de toute tendance se multiplient et s’aggravent. Cela n’est pas  acceptable. Je condamne fermement cette acte inadmissible, et J’apporte tout mon soutien à monsieur Bédier et toute sa famille ». 

Nadia Ramassamy, députée de la 6ème circonscription

« C’est avec stupéfaction que j’apprends que le maire de Saint-André Joé Bédier a été la cible de coups de feu la nuit dernière, alors que lui et sa famille étaient à leur domicile. En tant que Députée de la nation, je condamne fermement ces actes intolérables qui sont d’une extrême gravité. J’adresse mon total soutien à Joé Bédier ainsi qu’à sa famille, et j’espère que la justice donnera une suite à cette affaire dans les meilleurs délais ».

Emmanuel Séraphin, maire de Saint-Paul

Le Maire de Saint-Paul , EMMANUEL SÉRAPHIN apporte tout son soutien au Maire de Saint-André , JOÉ BÉDIER ainsi qu’à toute sa famille suite aux agressions d’hier soir.

Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon

« Dans la nuit d’hier, des coups de feu ont été tirés par des individus contre le domicile de M. Bédier, Maire de Saint-André.  Jeannick Atchapa, Maire de Bras-Panon, son conseil municipal ainsi que l’ensemble des Panonnais, apportent leur soutien et leur solidarité à M. Joé Bédier et sa famille. Nous condamnons fermement ces faits inqualifiables et intolérables commis envers un élu dépositaire de l’autorité publique ». 

Eric Ferrère, maire des Avirons

« Des coups de feu ont visé dans la soirée de lundi le domicile du maire de Saint-André. Je condamne fermement de tels agissements à l’encontre d’un élu de la République.

A chaque fois que certains veulent porter atteinte à notre démocratie, ils agissent comme des voyous en prônant une violence intolérable.  J’apporte donc mon plein soutien à Joé Bédier ainsi qu’à ses proches ».

Le collectif FAM Réunion

« Le collectif FAM – Femmes Avec Macron, condamne fermement l’agression du maire de Saint-André et de sa famille. Il est inacceptable que des familles soient ainsi attaquées et que des élus soient attaqués. Nous apportons tout notre soutien au maire Joé Bédier et à toute sa famille ».

Le Bureau de la LDH à la Réunion

C’est avec stupéfaction et émotion que nous avons appris l’agression commise par coups de feu contre le domicile du Maire de Saint-André, M. BEDIER.  La LDH à la Réunion condamne avec la plus grande fermeté cette agression indigne.

La Ligue des droits de l’Homme rappelle à cette occasion que les femmes et hommes élu.e.s sont choisis par les électeurs, et que si leur action est naturellement soumise à évaluation et à critique, ils demeurent des êtres humains comme les autres ayant droit à la sécurité. Tout acte de violence ou d’intimidation à leur encontre constitue au surplus une attaque contre la démocratie et les valeurs communes qui la fondent.

A ce titre, au-delà des poursuites qui doivent être engagés contre les auteurs des faits visant M. BEDIER,  la Ligue des Droits de l’Homme à la Réunion appelle l’ensemble des Réunionnais, quelles que soient leurs opinions politiques, à faire vivre ensemble les valeurs de la République, dans le respect de l’intégrité physique des personnes.

18 Commentaires

  1. je comprends pas l information , si on a tiré de l’extérieur , DC les douilles ne peuvent pas être ds la maison mais les ogives de balles oui. les douilles ont les aurait trouvé sur le trottoir ou dans la rue.. sauf dans le cas où les agresseurs etaient ds la maison. Donc si les douilles sont ds la maison c est un Fake, c est une mise en scène du maire pour faire encore le buzz des anges et se dire victimes des contre Bédier. pfff le maire il a manqué la longévité de sa poupette ds les guignols d antenne réunion

  2. Ici où là, les balles ont transpercé la fenêtre, les fenêtres, la porte, les portes, la porte et/ou fenêtre ou peut-être même porte.s ou/et fenêtre.s
    Faut se mettre d’accord.

  3. Au lieu de parler de ce clown de la politique vous devriez parler du cyclone qui va passer prêt des côtes ouest de la Réunion et qui la mettra à l’arret la semaine prochaine…….

  4. dada , nous on voudrait de la bonne info . déjà l histoire des anges on en saura jamais , donc le visage du fe pitié on en a connu dans la vie politique. déjà au vu des photos c est du petit plomb , chasseur de caille certainement . c pas des douilles donc du calibre 12, a moins qu il y a eu d autres tirs avec d autres armes . lecteur qu on est , il y a info et intox . les tirs étaient fait ds la cour ,? ds la maison car on mentionne les douilles , DC l arme a passe la porte ou la fenêtre ? ensuite le maire a dit qu il avait fermé ses portes ou fenêtres , DC les agresseurs ont pénétrés ds la maison ?!. voilà c’est le genre d info qui font que nous les. ommentateurs se demandent bien si c pas du Fake .

  5. La gendarmerie est déjà sur place, c’est du rapide, enfin, cela dépend qui appelle.
    Ma villa n’est pas aussi grand que celui du maire, c’est pour cela que la gendarmerie ne vient pas quand on l’appelle !

  6. Zot commentaires les odieux la vie de Moune ken même li le père famille comme tt le monde zot i rentre chez Moune tire ds la maison a titre gratuite . Même si li le maire cet pas une raison cet un être humain comme ns . Fo attraper condamné azot tt suite inadmissible de nos jours.

  7. Ah les commentaires ce n est pas normal on ne doit pas faire ces choses là que se soit Bédier ou un autre le respect la pu de nos jours .on ne cautionne pas.ces.choses la on peut etre contre la politique de Bédier mais pas contre sa vie .

  8. Avec une kala, cela aurait fait plus sérieux….ça refroidit sec et sa en dit long sur les auteurs….du plomb à caille, du 10 ou 8…bof
    Un rpg7, la ça augmente le niveau, mais bon on est pas à Marseille, seulement sur une île de consanguins magouilleurs….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid : la Réunion respire, avec la levée du couvre feu & la fin du port du masque en extérieur

Article suivant

Vous possédez un incroyable talent ? Inscrivez-vous dès maintenant à la 6ème édition d’ART GADIAMB !

Free Dom