Journée du Handicap : ansanm nou la relèv le défi ! (PHOTOS-VIDÉOS)

4 min de lecture
Ce jeudi 1er décembre a marqué le grand retour de la Journée du Handicap à Saint-Leu ! Une journée placée sous le signe du challenge, du défi pour les participants qui sont venus des 4 coins de l’île.
Un large panel d’activités était proposé par le CCAS de Saint-Leu qui a orchestré cet événement. Handitennis, cécifoot, ou encore pilotage de voiture sportive : l’idée était de montrer que le handicap n’empêchait pas l’épanouissement par le sport, que les sensations fortes n’étaient pas réservées aux seuls valides.
Gérard, non-voyant, a ainsi piloté une voiture de sport grâce aux seules indications de son passager, Guillaume Martinol, pilote instructeur dans le domaine de l’automobile et du sport mécanique. Grâce à un code convenu entre le conducteur non-voyant et l’instructeur d’expérience, Gérard a parfaitement maîtrisé son véhicule le long du parcours, retrouvant des sensations de conduite oubliées depuis 10 ans. Handicap mais cap ! C’est ce genre de défi que le public est venu relever.
C’est dans une chaleureuse ambiance batucada que la journée a été ouverte sur le parvis de la Mairie. La joyeuse équipe de l’institut Marie Caze a impressionné le public et a fait danser les écoliers de l’Etang, venus partager un fonnkèr écrit avec Teddy Iafare-Gangama et interprété par ce dernier. Une marche solidaire s’est ensuite élancée vers le front de mer avec des personnes en fauteuil et le public présent.
Dans le Parc du 20 décembre, les partenaires qui interviennent dans le milieu du handicap, étaient bel et bien au rendez-vous ! Activités culturelles, expression corporelle, et concert séga ont ponctué l’après-midi.
Pendant cette journée, des personnes en fauteuil ont pu se rendre en joëlette au sanctuaire de la Salette grâce aux sapeurs-pompiers et à Réunion Aventure joëlette. Le public a également pu découvrir le cécifoot, le handi-tennis et le handi-basket dans le gymnase du centre-ville.
Pour le Maire, Bruno Domen : “Notre grand défi, aujourd’hui, c’est de faire évoluer les mentalités s’agissant du handicap. C’est primordial si nous voulons construire une société inclusive, plus juste et plus solidaire ! Le temps est à l’action et à Saint-Leu, nous l’avons bien compris. La Ville de Saint-Leu est d’ailleurs bonne élève en matière d’emploi de personnes handicapées et poursuit ses efforts en termes d’insertion.
Retrouvez ici la vidéo de Gérard, non-voyant qui a vécu une expérience de conduite indédite aux côtés du pilote Guillaume Martinol :  https://fb.watch/h9M7ylhRNK/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Délivrance des certificats de décès à la Réunion : René Sotaca se félicite de la position du ministre de la Santé

Article suivant

Don du sang : l’EFS appelle aux dons sur notre antenne

Free Dom