Journée mondiale de lutte contre la maltraitance faites aux personnes âgées ce mardi 15 juin

2 min de lecture
4

Depuis 15 ans se déroule chaque année, le 15 juin, la journée mondiale de lutte contre la maltraitance faite aux personnes âgées.
Elle a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique sur ce fléau qui touche des millions de seniors dans le monde.

Sujet encore tabou, la maltraitance est un phénomène auquel un senior sur 10 est pourtant confronté chaque mois dans le monde selon l’OMS.
Pourquoi les proches de victimes ou les témoins d’un acte de maltraitance ne font ils pas de signalement ?
Bien souvent par peur de représailles, les victimes elles-même, fragiles et vulnérables, sont souvent dans l’incapacité de réaliser la situation dans laquelle elles se trouvent n’étant pas en pleine possession de leurs moyens.
En 2020, l’association ALMA Réunion n’a pas été exceptionnellement en mesure de relayer cette journée en raison de la pandémie de coronavirus. En 2021, la crise sanitaire n’étant pas terminée, ALMA ne pourra pas associer d’autres partenaires, à l’instar des années précédentes, pour réaliser une action de sensibilisation particulière.

Sur le plan national, selon certains observateurs dont la Fédération 3977, le confinement aurait provoqué une hausse des victimes au sein du cercle familial, de même qu’il a été observé un rebond des situations de maltraitances au 1er trimestre 2021 dans les établissements. Il vaudra toutefois mieux identifier, mieux comprendre, et enfin mieux résoudre à l’avenir les maltraitances institutionnelles. À la Réunion, en 2020, ALMA a dû fermer en raison du confinement et transmettre le relais au 3977. 
Durant cette période, beaucoup de situations graves sont restées ignorées du fait de l’enfermement, de la promiscuité ou de l’isolement. Les visites, sorties, activités supprimées ont défait le lien familial et engendré des réactions de repli, de peur ou de violence chez nos seniors fragiles.

Pour agir contre la maltraitance, appelez ALMA au 0262 41 53 48 les mardis matin et jeudi après-midi et le 3977 les autres jours.

4 Commentaires

  1. la vraie maltraitance c’est peut-être aussi de pas se vacciner et de faire des réunions de familles, mais ça chutttttt faut pas le dire, après on dira que c’est la faute du préfet et de l’état, c’est plus facile.

  2. A partir de 61 ans il faut se déplacer bien armé d’un bon kalachnikov bien huilé et surtout bien chargé de mitrailles pour pouvoir rester en vie et sans blessures !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Paul : un jeune conducteur intercepté à 164 km/H

Article suivant

Le transport maritime et aérien, considérablement affecté par la crise sanitaire

Free Dom