9 septembre : journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF)

2 min de lecture
2
Depuis 1999, le 9 septembre est la journée mondiale dédiée à la sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF). L’alcool consommé par les femmes enceintes peut passer au travers de la barrière placentaire et toucher directement le bébé. Il agit sur le système nerveux central de l’enfant à naître et peut avoir de terribles conséquences sur son développement.
Dans les pays occidentaux, chez l’enfant, la consommation d’alcool durant la grossesse constitue la première cause de handicap mental d’origine non-génétique. En France, chaque année, 1 % des bébés qui naissent, soit environ 8 000 bébés, sont atteints du SAF (ce chiffre englobe l’ensemble des anomalies causées par l’alcool).

Campagnes de sensibilisation à La Réunion

La journée internationale de prévention du SAF a pour objectif d’informer le grand public concernant les séquelles d’une exposition prénatale à l’alcool.

Dès le début de la grossesse et pendant toute sa durée, il faut arrêter complètement de la consommation d’alcool. Santé Publique France estime en effet, que le risque zéro n’existe pas. Il convient donc d’arrêter l’alcool par “principe de précaution”.

De 10h à 12h, dans le cadre de la journée mondiale du SAF, le Docteur Anna Raherimanantsoa, Médecin Libéral et Présidente du Soroptimist International Club Ouest Ile de la Réunion, organise à son cabinet :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Centre Sécurité Requin : Didier Derand demande une nouvelle fois la transparence

Article suivant

L’association Allons Jouer Mangue sensibilise les jeunes sur divers sujets (VIDEO)

Free Dom