/

Journées européennes du patrimoine : faire revivre et vivre la culture à St-Paul

4 min de lecture
2

La Ville de Saint-Paul, est une nouvelle fois fière de faire revivre et vivre la Culture et de faire rayonner son patrimoine historique en ces Journées Européennes du
Patrimoine qui se dérouleront du 15 au 19 septembre 2021 sur tout le territoire.

Comme l’an dernier, cette manifestation se tiendra dans un format adapté aux conditions sanitaires liées à la Covid-19. Avec une programmation innovante et
exemplaire, la municipalité veut montrer sa volonté de toujours répondre présente et ce malgré la période actuelle. C’est dans cet esprit que Saint-Paul, Ville d’Art et d’Histoire, garde ce cap.

Le maintien des Journées Européennes du Patrimoine illustre ce volontarisme assumé. Un patrimoine Saint-Paulois inégalé et immensément chargé d’histoire avec des lieux mythiques, des architectures de bâtisses au contour conçu jadis, une littérature péî tumultueuse et intense, ou encore un patrimoine défensif, résultant d’un passé oublié. Visites guidées ou libres, physiques ou virtuelles, en autonomie ou accompagné, toute la programmation a été conçue pour que tous- enfants,
malentendants, sourds puissent profiter de ces moments longtemps espérés et libérateurs.

Cette 38ème édition des Journées Européennes du Patrimoine a pour vocation de mettre en lumière « Le Patrimoine pour tous ». Un nouveau regard cette année est porté sur « notre patrimoine ferroviaire », thématique phare de cette opération. Une belle opportunité de découvrir l’épopée du chemin de fer de La Réunion à Saint- Paul. Aussi de belles histoires seront contées dans notre réseau de lecture publique, des ateliers de construction de « ti-train lontan » seront proposés ou encore à l’affiche des randonnées urbaines dédiées au patrimoine ferroviaire de Saint-Paul à découvrir en famille ou entre amis.

Notre mobilisation au quotidien a pour objectif d’entretenir et de valoriser notre patrimoine riche et vivant afin de pouvoir attirer de nouveaux publics. Cinq jours de découverte et d’émerveillement qui permettront à tout public de profiter de façon intime et ludique des lieux et sites d’exception qui parsèment notre territoire et font notre fierté. Saint-Paul, Ville d’Art et d’Histoire a pour vocation la valorisation de son patrimoine historique, le développement de la culture réunionnaise à travers des liens sociaux et culturels que l’on peut tisser avec l’éducation.

Dans ce contexte de crise sanitaire, le monde culturel a plus que jamais besoin du soutien des collectivités. Construire ensemble un projet de territoire culturel est une ligne directrice dans laquelle s’engage la municipalité. Une nouvelle approche qui sert à consolider les liens de la Ville avec les acteurs, associations culturelles et partenaires institutionnels. Une nouvelle dynamique qui vise amener la Culture au plus proche de la population dans chaque bassin de vie.

Aussi, la Municipalité ne cessera de valoriser l’identité réunionnaise et transmettre notre Histoire pour que la Culture existe et s’exprime sous toutes ses formes. La Culture représente l’un des moteurs essentiels de notre société en perpétuelle évolution mais qui accordera toujours une place essentielle à l’épanouissement des citoyens.

2 Commentaires

  1. Enfin nous sommes passé de kiltir ,à culture voilà une bonne chose ! Est il possible de redonner les vrais noms à tous les lieux depabtisés par monsieur kiltir ? Ils ont faillis appeler la plage des roche noires , malabar coast !

  2. « Notre mobilisation au quotidien a pour objectif d’entretenir et de valoriser notre patrimoine riche et vivant afin de pouvoir attirer de nouveaux publics. Cinq jours de découverte et d’émerveillement qui permettront à tout public de profiter de façon intime et ludique des lieux et sites d’exception qui parsèment notre territoire et font notre fierté. Saint-Paul, Ville d’Art et d’Histoire a pour vocation la valorisation de son patrimoine historique, le développement de la culture réunionnaise à travers des liens sociaux et culturels que l’on peut tisser avec l’éducation. »

    au vues de la saleté qui règne en différents endroits de l’ile , on assiste plutot à une communication due à la soviétisation de notre société
    avec 4 bouts de bois et 3 cailloux ….il faut bien justifier les budgets et dépenses , mais quel s
    retours sur l’affluence et quels outils de mesure sur l’efficacité de ces démarches à 2 balles…

Répondre à cekoisbins Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Rencontre des présidents de région avec le Premier ministre

Article suivant

Sèm’ la vie : sensibilisation par les médiateurs du TCO dans l’Ouest du 16 au 25 septembre 2021

Free Dom