/

Juliana M’Doihoma prépare la visite de Jean-Louis Borloo à La Réunion

4 min de lecture
6

La conseillère régionale de la majorité et élue municipale de Saint-Louis, déléguée à la politique de la ville est également la référente locale du mouvement citoyen « Bleu Blanc Zèbres ». Son objectif : mobiliser les élus locaux et l’ensemble des forces vives du territoire pour que les spécificités réunionnaises soient prises en compte dans le mouvement de réforme de la politique de la ville actuellement en cours au niveau national. A ce titre, elle organise une première rencontre des élus locaux aujourd’hui, samedi 3 février, à Saint-Louis. Voici le communiqué de presse qu’elle nous a adressé hier soir : « l’actualité nationale est marquée par un véritable mouvement de mobilisation en faveur des quartiers prioritaires de la politique de la ville. A la suite de “l’Appel de Grigny et des premiers États généraux tenus dans cette ville le 16 octobre 2017, le Président de la République a décidé de confier à Jean-Louis Borloo, ancien ministre de la Ville et père de la rénovation urbaine, une mission visant à dresser un état des lieux et formuler des propositions concrètes pour améliorer l’impact de la politique de la ville.

Il s’agit là d’une fenêtre d’opportunité majeure pour nos quartiers prioritaires réunionnais et leurs habitants. Néanmoins, force a été de constater l’insuffisante implication et prise en compte de Il nos outre-mers dans la démarche, alors même que nos territoires regorgent de spécificités. Intimement convaincue de la nécessité de faire entendre notre voix réunionnaise dans ce processus national, j’ai plaidé à l’occasion d’une rencontre avec Jean-Philippe Acensi, président de Bleu Blanc Zèbre (mouvement moteur et coordonnateur de la démarche en hexagone ) en faveur de l’organisation d’une étape réunionnaise des Etats généraux de la Politique de la Ville, incluant la venue de Jean-Louis Borloo. Si Grigny, Roubaix, Mulhouse (et bientôt Sevran) ont pu accueillir leur Tour de France des solutions, alors pourquoi pas La Réunion ?

Une telle perspective passe en premier lieu par la mobilisation collective des élus réunionnais en charge de la politique de la ville. A La Réunion, 13 communes sont concernées, 49 quartiers concentrant près de 165 000 habitants (20% de la population totale). En prise quotidiennement avec une demande sociale grandissante et des moyens de plus en plus maigres, les élus locaux ont à se rassembler au-delà des clivages partisans et à bâtir ensemble une contribution réunionnaise à ce mouvement de refondation de la politique de la ville. Ce travail collaboratif devra nécessairement se faire en partenariat étroit avec l’ensemble des forces vives de nos quartiers que sont les acteurs associatifs confrontés eux aussi à un foisonnement d’idées porteuses mais à un déficit de moyens ».

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




6 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox