Julie Nauche : « le yoga me donne toutes les clés pour avancer paisiblement dans la vie »

dans Actualités/Infos Réunion/Jeunes

Elle s’appelle Julie Nauche, habite à Saint-Denis, exerce la profession d’hôtesse de l’air dans une grande compagnie aérienne et elle a 31 ans. Vous pourriez la voir, tous les samedis matin, de 9 heures à 11 heures, à l’ombre des arbres sur le Parc de la Trinité à Saint-Denis où elle enseigne cet art de vivre qu’est le yoga aux jeunes et aux moins jeunes.

Une véritable philosophie de vie qui a changé celle de Julie de « Om Shanti Yoga Réunion » qui partage ses connaissances depuis un an. Vous pourriez aussi la voir au stade de la Redoute, dans le cadre du Grand Raid, ce samedi à partir de 9 heures, et ce dimanche. Rencontre avec une passionnée qui a emprunté ce parcours initiatique suite à une période difficile de sa vie.

En équilibre sur la tête (Sirshasana) : Cette posture renforce le cœur, soulage les varices, améliore la coordination des fonctions volontaires et involontaires du corps. Elle améliore aussi la coordination entre le corps et l’esprit.

Comment avez-vous découvert le yoga ?

Au tout début, c’était un peu par hasard. C’est une amie qui m’a conseillé d’en faire étant donné qu’elle me trouvait souvent stressée. Je me suis inscrite à un centre de yoga à Sainte-Clotilde, pas loin de la mairie annexe.

Vous pratiquez depuis combien de temps ?

Depuis 3 ans. Après le centre de Sainte-Clotilde, je suis allée me perfectionner en Inde, puis en Thaïlande. J’ai fait pas mal de voyages en Asie. J’ai surtout éprouvé le besoin de pratiquer à un moment de ma vie où, en dépit du soutien indéfectible de mes parents qui ont toujours été présents pour moi, j’avais comme perdu des repères essentiels suite notamment à la mort d’un ami, puis en raison d’un problème de santé relativement grave que j’ai eu.

Et ça va mieux aujourd’hui ?

Oui, ça va mieux, beaucoup mieux. J’ai pu grâce au yoga redonner un sens à ma vie car le yoga est l’union du corps et de l’esprit. Par sa pratique, on peut commencer à équilibrer et à relier tous les aspects de son être (physique, énergétique, mental, spirituel, émotionnel).

Le fait de pratiquer le yoga me permet de voir les choses différemment, les épreuves, le monde dans lequel on vit et, surtout, cela me donne les clefs nécessaires pour avancer sur mon chemin spirituel et voir les épreuves de la vie sous un autre angle, avoir les moyens nécessaires pour m’améliorer constamment en tant qu’être spirituel venant accomplir une mission sur cette terre car nous avons tous une mission à accomplir.

Est-ce qu’on peut dire que le yoga est une activité sportive ?

C’est avant tout la pratique d’un ensemble d’exercices et de postures de respiration qui permet d’apporter un bien-être tant au niveau mental que physique. Plus qu’une activité sportive, c’est avant tout un art de vivre, une philosophie de vie.

 Est-ce facile d’accomplir toutes ces postures acrobatiques ?

Il faut beaucoup de pratique. Beaucoup de patience, de détermination, de volonté. Comme dans la vie. Il s’agit d’un véritable sacrifice. Nous n’avons rien sans rien. Il faut donner pour recevoir. C’est le principe même du yoga. Apprendre, avec le temps et avec la patience, et par la respiration, à maîtriser son esprit et son corps. Ça peut être (ou plutôt devenir) facile à condition toutefois de pratiquer souvent, de façon assidue, comme pour toutes les autres disciplines de la vie.

Est-ce qu’il faut s’astreindre à une certaine hygiène de vie, à une hygiène alimentaire pour pratiquer le yoga ?

Quand on pratique le yoga, l’hygiène de vie vient avec car il y a certaines choses – on ne sait pas pourquoi – qu’on a plus envie de faire ou de manger. Mais tout cela vient naturellement au rythme de la pratique et au fur et à mesure que le corps se purifie.

Peut on pratiquer le yoga à tout âge ?

Oui, on peut pratiquer à tout âge. Le yoga est accessible à tous car il existe différents types de yoga. Certains types de yoga seront plus adaptés aux personnes âgées par exemple et d’autres types de yoga, plus physique, seront plutôt adaptés aux personnes plus jeunes. Il existe aussi du yoga pour les enfants, du yoga pour les femmes enceintes…

Propos recueillis par Yves Mont-Rouge 

La posture du corbeau (kakasana en sanskrit) Elle contribue au renforcement et à la souplesse des poignets, et aide à développer votre détermination ainsi que votre concentration.
La posture de la roue. Elle améliore la souplesse de la colonne vertébrale, renforce les muscles du dos et des bras, masse le système digestif
Le grand écart : cette posture ouvre les articulations de la hanche et de l’épaule ainsi que la zone du plexus solaire permettant au prana (énergie) de circuler.

Poster un Commentaire

avatar