/

« Karavan Sak i aid » et « séjour duo » au Village Corail

3 min de lecture

Ce lundi 20 juin au Village Corail, le Président du Département Cyrille Melchior est venu à la rencontre des personnes aidées, malades ou en situation de handicap, accompagnées de leurs aidants. Ils étaient une quinzaine de dyades (binômes d’aidant/aidé) à participer à un « séjour duo », une nouvelle offre, organisée par le GIPSAP ou Groupement d’Intérêt Public – Service À la Personne. Les échanges avec le Président Cyrille Melchior se sont déroulés, dans une ambiance conviviale, pendant les ateliers d’art thérapie, de poterie et de percussions. Selon Stéphanie Vergoz, directrice du GIPSAP, « Cette offre spécifique a été développée pour permettre à l’aidant et à son proche dépendant de vivre leur lien différemment, dans un environnement autre que le domicile. Le séjour se déroule sur 4 nuitées en semaine et en pension complète. Il s’articule autour d’activités de détente avec la présence d’un personnel dédié à la prise en charge de la personne dépendante ».

 

Danièle et son mari, Christian, malvoyant, sont impatients de découvrir le séjour. « Nous habitons à Fleurimont. Ce séjour tant attendu est très important pour casser un peu le quotidien qui est parfois difficile. Les rencontres et les discussions avec les autres personnes vont nous faire du bien. Si c’est possible d’organiser ce moment de détente tous les ans, nous serons toujours partants. Surtout que le cadre du Village Corail est agréable. L’accueil aussi« .

 

Autre moment phare de la journée : la rencontre du Président, accompagné de Thérèse Ferde, Vice-présidente déléguée aux personnes âgées et de la conseillère départementale Jeanne Hoareau, avec l’équipe du GIPSAP qui lance la nouvelle Karavan Sak i aid. Cyrille Melchior a défini le concept de ce projet innovant : « Dans la démarche « d’aller vers » que nous avons impulsée, le GIPSAP a créé la Karavan Sakiaid qui ira à la rencontre des Réunionnais partout sur l’île. Chacun y trouvera toutes les informations utiles sur la perte d’autonomie, les solutions de proximité pour les aidants, mais aussi un accompagnement individuel permettant de bénéficier des actions du GIPSAP. À travers cette caravane, le Département et le GIPSAP concrétisent leur volonté d’inscrire la solidarité dans l’innovation sociale, avec davantage de proximité, d’identité et une ferme volonté de bien travailler ensemble ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint Paul fête la musique : programme !

Article suivant

Le Port a célébré le 20 juin la 8ème journée internationale du yoga

Free Dom