Karine Lebon : “pourquoi envoyer nos enseignants en métropole alors qu’il existe des postes vacants ici ?”

1 min de lecture
50

C’est le cri du cœur que lancent les députés Karine Lebon et Jean-Hugues Ratenon qui tiennent cet après-midi, jeudi 1er juillet 2021, une conférence de presse à Saint-Denis. Ils tiennent tirer la sonnette d’alarme sur un problème assez récurrent qui se pose quasiment chaque année. Il s’agit de la mutation d’office des enseignants de la Réunion en métropole.

Raison pour laquelle, les deux parlementaires sont accompagnés de plusieurs enseignants titulaires du CAPES qui seront mutés en métropole à partir de la rentrée scolaire de Septembre 2021.

“Plusieurs de ces enseignants abandonnent leur famille, des conjoints malades, car leur affectation à La Réunion leur a été refusée de quelques points. Or, nous savons qu’il y a des postes vacants dans l’académie et nous regrettons que le rectorat et le gouvernement ne prennent pas en compte la spécificité des Outre Mer dans ces mouvements de mutation”, soulignent les deux parlementaires qui ont promis d’intervenir afin de solution une solution à ce ^problème.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

50 Commentaires

  1. le concours est national. c’est connu qu’il y a un risque d’être muté hors departement.
    tout le monde est traité sur un pied d’égalité. d’autres reunionais attendent en métropole d’avoir les points nécessaires pour demander une mutation à la réunion. pourquoi ceux qui viennent d’avoir le concours seraient prioritaires ?
    ils ont passé le concours en connaissance de cause, ils n’ont qu’à accepter toutes les conditions liées à l’optention de ce concours

    • Quel argument ridicule. S’assoir sur l’élément géographique… on ne rentre pas à la réunion tous les week-end en tgv… L’injustice et l’inégalité est évidente. Deux exemples simples, Jonas :

      1/ Un métropolitain qui arrive à la Réunion reçoit une aide à l’installation égale à 1 an de salaire complet étalée sur 2 rentrées. Le pactole en somme.
      Un créole qui arrive en France a maximum 900 euros et ses yeux pour pleurer.

      2/ Un réunionnais qui demande à rentrer sur son île, le rectorat en métropole lui oppose l’argument du “territoire européen de la France” pour pouvoir être aidé dans son déménagement. D’un coup les règles ne sont plus nationales…
      Un métropolitain qui veut quitter la Réunion, lui a tout son déménagement payé, sans condition. Ah ça redevient national… !

      Cet argument de concours national on va le détruire, le démonter, bout par bout. L’heure est venue.

      • Ecoeurant. Je résume François :

        – un métropolitain qui arrive pour la première fois à la Réunion = billet d’avion + une année entière de salaire versée en 2 fois, parce que la Réunion c’est loin et c’est cher…

        – un réunionnais qui arrive pour la première fois en métropole = 0 calebasse, la fumée grand bois, parce que c’est un concours national…

        Que les réunionnais le sachent.

          • Be bop vous mentez. Le prime d’installation on y a droit mais elle est de 900 euros. Certainement pas d’une année complète de salaire comme c’est le cas pour quelqu’un qui s’installe à la Réunion.

      • s vous ne voulez pas partir en métro, passez le concours de professeur des écoles: même salaire mais recrutement local. Voilà, la solution est toute simple ! quant à la prime d’installation, ne comparez que ce qui est comparable: entre un loyer à Montreuil , Bobigny et autres (c’est là que les jeunes enseignants sont en général mutés à cause de leur faible barême) et un loyer à la réunion, il n’y a pas photo. D’autre part, un jeune enseignant réunionnais bénéficient de 1000 points de bonification s’il veut revenir. Donc, avant de vouloir tout démolir, renseignez vous !

        • Be Bop en effet le loyer est plus cher à Montreuil et Bobigny. Alors pourquoi vous donner plus pour vous installer à Saint Gilles les Bains ? La vie est si dure que ça dans l’ouest ? On va bientôt vous plaindre. Allez à Montreuil ou à Bobigny si c’est tellement mieux…

      • Un enseignant ou un travailleur du privé payé en dessous du smic? Faut arrêter de raconter n’importe quoi ! Pour 900 euros, il vaut mieux rester sur son île ! Franchement, à qui voulez-vous faire croire de telles c……es?

        • Be Bop a buggué. Respire. On va pas te renvoyer en métropole. Ce n’est obligatoire que pour les réunionnais qui ont le concours. 😉

        • 1- Déménagement non pris en compte dans tous les cas pour les nouveaux titulaires.
          2- Déménagement jamais pris en compte si vous rentrez à la Réunion avant 4 années en métropole
          3- Déménagement pris en compte dans tous les cas pour rentrer en métropole
          4- Moralité de la fable : la vie est belle sous le soleil

      • Arrête faire chier le monde avec zot métro, métropole, c’est un zorel, point. Pour des enseignants zot y ignorent que Paris lé en France pas en métropole (terme péjoratif), lé un peu normal que zot y restent collés, pour les zoreils zot sera toujours des colonisés même si zot lé assimilés.

        • On se fout de zoreil/créoles. Le débat c’est même règle pour tout le monde et prise en compte de la situation géographique de la Réunion. On n’est pas en Europe continentale. Faut arrêter de faire des lois qui font comme si ou alors donner les memes aides à tout le monde.

  2. Madame, Monsieur les parlementaires,
    Pouvez-vous aussi régler la question des frais de déménagement.
    Un enseignant qui rentre vers la métropole est dédommagé, sans condition.
    Aucune aide par contre si c’est une personne qui est nommé pour la première fois. Cela concerne donc la quasi totalité des domiens que vous évoquez.
    Pire, un enseignant qui rentre à La Réunion est dédommagé si et seulement si il a fait 4 années complètes en métropole. Alors qu’aucune condition n’est posé dans l’autre sens. Une rupture totale d’égalité. En bref, une injustice légale.
    Enfin, la question du logement pour ceux qui arrivent en métropole est une catastrophe absolue. Absolue.

  3. Je me souviens que j’avais lutté pour rester à la Réunion… Je me suis alors tourné vers le syndicat SGPEN-CGTR où un certain Corre m’a répondu, je cite son message ” même avec les points cimm vous auriez été contraint de partir en métropole. Cela vous le saviez lors du passage du concours non ? Cordialement”.

      • Ma collègue zoreil aussi le savait. Mais elle a été plus maline… elle s’est pacsé avec son voisin pour pouvoir rester. Plus efficace qu’un syndicat !!!!

      • Désolé Be Bop mais le 93/91/94 et Amiens c’est pas la France, c’est une partie de la France, avec les pires les académies les plus failles (délinquance et mal être chez les profs …). Les jeunes réunionnais qui gagnent le concours sont mis là bas.
        Allez faire un tour, vous allez adorer…

        • Apparemment pour le ministère de l’éducation nationale la Nation se limite à 3 académies : Versailles / Oise / Amiens. Le reste c’est situé où ? Sur la Lune ?

          • On va quand même pas commencer à les envoyer à Marseille ou à Montpellier, ces réunionnais !!!! Un peu de 93 ça va pas les dépayser. C’est leur Nation française, c’est déjà plus grand que leur île… on va pas leur proposer toute la France quand même ! C’est un concours national svp !!!

  4. Les réunionnais sont des moutons. Une de mes collègues s’est marié bon gré mal gré, (avant la dernière rentrée précédent la mutation !) pour pouvoir rester à la Réunion. Un autre ami, en couple avec une fille au chômage, s’est pacsé avec son meilleur ami “c.d.i.sé” pour pouvoir bénéficier de plus de points et rester à la Réunion.

  5. Combien de profs du Sud de la France mutés dans le Nord pour des années et qui ne remettront jamais les pieds dans leur région ? Et qui doivent s’installer définitivement loin de chez eux !
    La règle CIM des 1000 points, qui permet à tout réunionnais de rentrer très vite chez lui est une discrimination positive dont ne bénéficie pas les métros, un privilège digne de l’Ancien Régime. Vraiment, la République cajole le réunionais, au détriment du métro. Le prof de métropole, il est pauvre, ( 53 % en moins ! ) loin de chez lui pour toujours, dans une région au climat de m….qu’il n’a pas choisie.
    Alors, soyez un peu honnête, à commencer par les politiciens. Mais la haine anti-métropole , c’est le fond de commerce de beaucoup ici !

    • Ah bon, la vie est chère dans le nord de la france ? Il faut 11heures d'avion et 1200 e de billet pour aller dans le sud ?? dit :

      Nord de la France c’est pas non plus Guantanamo. Mon ancien collège de Lille partait tous les week-ends à Nice dans sa villa familiale. Comparez ce qui est comparable. Pour ce qui est des 53% en moins, ce chiffre d’abord est faux, ensuite la vie est beaucoup moins chère dans le nord de la France qu’à la Réunion.

  6. Tu es bête ou quoi, si on ne les envois pas en France, quel enseignant français va occuper les postes dans les quartiers très difficiles de France, , et puis, on croule sous les demandes des nationaux pour les colonies au ☀️☀️☀️☀️☀️☀️

  7. la retraite “dorée” si 15 ans d’enseignement à la Réunion.
    et de toute façon retraite métropole pour tout le monde à partir de 2028.

    • C’est le système mis en place en Palestine, ou en kanaki où ils sont tous égaux certains plus que d’autres selon l’origine.

  8. C’est juste parce qu’on est une colonie, il faut diviser pour mieux régner. Le principe c’est de pousser les réunionnais dehors et d’importer des français pour nous “éduquer”. Ce système est vieux comme le monde. La prime à l’installation c’est un moyen de maintenir les réunionnais dans la misère car ca fait monter les prix globalement sur l’île. Au final c’est toujours les mêmes goyaves d’importation qui sont en haut et les indigènes qui restent en bas.

    • Mon fils attend sa mutation et il est depuis 6 ans en metropole.
      Quand il a passe son conours il savait qu’il irait en metropole et comme tout fonctionnaire qui debute il n’a pas un poste à cote de chez lui.
      Vous voulez etre considéré comme n’importe quel français mais vous ne voulez pas qu’on nous applique les memes règles.
      Pourquoi les derniers laureats des concours devraient etre affectes de suite ici alors que nous avons nos enfants en metropole depuis plusieurs annees. Là se serait de l’injustice.
      J’oubliais il a eu une prime d’installation, frais demenagement pris en charge.

      • Non justement je ne veux pas que les réunionnais soient considérés comme n’importe quel français. Nous avons des spécificités locales et le fait qu’elles ne soient pas prises en compte est injuste. Le principe d’égalité n’a jamais été réel nous avons toujours été des citoyens de seconde zone. Quand nos spécificités auront été prises en compte dans la loi, nous serons égaux aux autres. Ici il y a toujours une gradation raciale des postes en fonction de leur nature, mais nous ne pouvons pas le voir car les statistiques ethniques n’existent pas et c’est bien dommage, on prendrait conscience qu’on est sous employé.

      • Imaginez un an de salaire, 3000€ x 12… Voilà ce qu’on offre à celui qui vient travailler à la Réunion.
        Le ti creole I sa va en métropole, lu néna 3 bananes et 2 baguettes.
        Oussa i lé la règle nationale ????

  9. Créole s mutés dans les campagnes en France et métropolitains dans l’Ouest de l’île au soleil et à la plage et tous frais payés pour s’installer avec toute la famille
    Pareil cas pour nos jeunes policiers qui devront mettre des années pour revenir au pays. Préférence régionale ça veut dire quoi au juste….

    • Préférence régionale OK mais doit etre donc etre appliquée partout en France et meme dans les pays ou se trouvent des français, aussi bien dans le prive que fonction publique et aussi pour les etudes.
      Nos etudiants doivraient appliquer aussi cette notion de préférence régionale. Y’a des universités ici, des écoles apres BAC aussi, pourquoi prendre les places des autres sur les bancs des fac et universites en allant dans une region qui n’est pas la leur ?
      Ca risque de faire mal la préfèrence régionale pour l’avenir de nos jeunes et personnellement je veux que mes enfants puissent choisir leurs études et pas se contenter d’un choix réduit.
      Avant reclamer préférence régionale, il faut voir les consequences et suis pas certaines que tous ceux qui seront obliges de rentrer auront du travail meme avec le départ des zoreils.

  10. madame la députée votre intervention auprès des services de l état pour demander la fusion des deux collectivités conseil départemental qui se dit vouloir se rapprocher pour soiss disant travailler ensemble en une collectivité unique afin de réduire le nombre de nos élus et les coups de fonctionnement en une collectivité unique se serait la fusion sans la confusion pour plus. d efficacités .

  11. rzine de neige…citoyens de seconde zone? Ben déjà avec 3 milliards de budget régional tu appelle ça seconde zone? la c’est bien ma métropole qui les donne ces 3 milliards.
    rappelle moi ce que produit la réunion? des tomates à 8euro et à part ça? on produit rien ici et le peu qui est produit est déficitaire et subventionné ( exemple le sucre) alors avant de parler de seconde zone réfléchie 2 secondes et tu verras que sans la métropole tu mourrai le bec ouvert.
    et la race n’a rien à voir la dedans a part te donner une excuse toute faite et pleurnicher en criant au racisme.
    ps je suis yab depuis 11 générations alors me fais pas la morale je connais notre île…

  12. Quel intérêt trouve l’Etat à déraciner un jeune enseignant en le privant de tout en l’envoyant au casse pipe dans les rep métropolitaines ou personne ne veut aller ?

  13. Envoyé en France métropolitaine ??? Absolument pas ! Les gens doivent savoir les lauréats réunionnais sont obligatoirement mis en poste soit
    – en Région parisienne ou
    – à Amiens,
    c’est à dire les pires académies de France que tout le monde fuit dès que possible.
    AUCUN réunionnais n’est envoyé sur la cote d’azur., en Normandie ou dans le pays basque….

    La totalité est débarquée en région parisienne et à Amiens.

    Le métropolitain qui arrive à la Réunion n’est pas parqué au Chaudron ou au Port. Il a le choix de son établissement et il choisit souvent l’ouest ou le sud, très demandés.

    Alors c’est quoi la règle nationale là ???? Il est où le concours national ???

    • Le concours est national soi disant mais la nomination est locale…. dans les merdiers métropolitains en fait. Na pu rien de national là-dedans. Oté ! Sarda !

      • Je confirme. Le concours n’est absolument pas national dans les faits puisque les réunionnais sont nommés exclusivement dans les pires académies de métropole.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Ligue Réunionnaise de Football condamnée

Article suivant

St-Denis : les travaux de l’immeuble de la rue Jean Chatel se poursuivent

Free Dom