KaZ’ à Projets : déjà 98 porteurs de projets potentiels intégrés

La KaZ’ à Projets, créée pendant le confinement en mai dernier par Regain, jeune entreprise innovante, a été présentée ce vendredi à La Possession, à l’occasion du mois de l’économie sociale et solidaire, ainsi que de La semaine mondiale de l’entrepreneuriat.

Depuis sa création en juillet dernier, la KaZ’ à Projets a déjà reçu 98 porteurs de projets ou d’idées à Sainte-Suzanne et au Salon de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat, qui a eu lieu à Saint-Denis, au mois d’octobre 2020. Cette caravane, qui va là où les guichets ne sont pas, intègre une plate-forme numérique et un applicatif de suivi. Elle s’appuie sur des coachs de confiance et des professionnels de l’entrepreneuriat pour accompagner, jusqu’à la réussite, les porteurs de projets, sans condition d’âge ou de situation sociale. Son applicatif KaZ’ @pp permet aux candidats de suivre et d’évaluer leur propre parcours.

Après la rencontre avec le candidat, la KaZ’ à Projets analyse et évalue « ses talents » ainsi que son projet, afin de pouvoir l’aiguiller vers les dispositifs publics et les solutions de financement qui lui correspondent. Ce candidat peut aussi se voir proposer un coaching spécifique de la KaZ’ à Projets avec six étapes de coaching particulier. « La KaZ’ à Projets cherche à répondre à deux difficultés majeures, expliquent ses concepteurs, éviter de se perdre parmi les nombreux dispositifs. Elle aide aussi à trouver une solution pour ceux que les dispositifs concernent peu ou pas comme les plus de 30 ans… »

Pour Denis Defargues, co-fondateur de Regain « La KaZ’ à Projets est un outil innovant qui n’existe pas et se fonde sur la notion du déclic et du réveil des énergies créatrices. Elle rompt l’isolement, de ceux et celles qui veulent entreprendre. La KaZ’ à Projets crée également du liant entre les dispositifs… » poursuit-il.

M Ben Amar Zegadhi, délégué national pour Economie Sociale et Solidaire France à l’Outre-Mer, l’Europe et l’International, était présent pour la présentation de la KaZ’ à Projets et de Regain. Selon lui, « pas de proximité, pas de changement, pas de richesse créée… ».

A La Réunion, l’Economie sociale et solidaire, sur laquelle s’appuie une grande partie des porteurs de projets de la KaZ’ à Projets, représente 25 000 emplois et 18 % de l’emploi privé avec 631 millions d’euro de masse salariale brute annuelle.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar