Kesako des masques en tissu ? Ils ne sont plus “recommandés” face aux variants.

1 min de lecture
4

Hier soir, la préfecture de la Réunion communiquait à propos de l’utilisation des masques de qualité (catégorie 1)

Certains masques en tissus dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux de la Covid-19 sont déconseillés. Trois types de masques sont préconisés dans l’espace public :

  • les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche),

  • les FFP2 (les plus protecteurs) mais réservé en priorité aux personnels soignants ou personnes vulnérables

  • les masques en tissu de catégorie 1 (ou UNS1, pour « usage non sanitaire 1 »). Ces masques filtrent 90 % des particules, selon des normes élaborées par l’Afnor. La grande majorité des masques en tissu en circulation en France sont de catégorie 1.

Il est recommandé de se référer à l’emballage et à la notice des masques pour connaître leur catégorie et les détails de leurs spécifications.

Le masque doit couvrir parfaitement le nez, la bouche et le menton et ce quel que soit le masque. Le port d’un masque est complémentaire au respect des autres gestes barrières.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



4 Commentaires



  1. OUI MAIS – uniquement les masques fabriqués maison . le tissus employé laisse passer les microbes du COVID .
    pourtant simple à comprendre quand même

Free Dom
WordPress Video Lightbox