Kinder : un enfant de 9 ans serait décédé

1 min de lecture
15

A Mayotte, un enfant serait décédé à l’âge de 9 ans après avoir ingéré des kinders. Une autopsie d’urgence aurait été réalisée, pour connaître la cause du décès.

Pour rappel, plusieurs lots de kinders et autres chocolats avaient été rappelés en magasins suite à une potentielle contamination à la Salmonelle.

Beaucoup sont sous le choc de cette nouvelle.

15 Commentaires

    • Un enfant est un enfant. Qu’est ce qui vous mets dans des états pareils parce que sa nationalité à été précisée ? Nos enfants sont comme la prunelle de nos yeux. Que les parents en fassent un deux ou 10 chaque enfant reste unique dans leur coeur. Et la camarde qui s’en fout royalement de la forme qu’elle veut prendre et bien lorsqu’elle arrive sous la forme d’un kinder qui d’entre ces protagonistes sont le plus touchés dans leur culpabilité ? Horrible d’être à la place de ces parents …

  1. l’incompétence journalistique de l’équipe freedom au fur et à mesure des années, vous êtes dans la régression intellectuelle et non la progression de l’expérience. En effet, pourquoi précisé la nationalité puisque quand il y a des agressions causé par une catégorie de personnes, il ne faut pas donné de type racial sur l’antenne pour ne pas stigmatiser. Revoyez vos piges.

    • Bolo là c’est un enfant. Les enfants sont les plus vulnérables. Après viennent les personnes âgées et ceux avec une santé fragile. Mais toi bolo tu peux tout digéré parce que ça se passe en haut de la cafetière… au fond c’est vrai on s’y attends de ce que tu vas nous pondre on peut pas s’empêcher de se marrer… mais t’as besoin qu’on te recadre on peut pas laisser ça ainsi.

  2. Le plus dramatique dans tout ça c’est que ces petites douceurs sont pas chères donc à la portée des plus jeunes. Alors arrêtez par de la pub alléchante de nous inciter à acheter la mort pour nos tendres et précieux enfants.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Prop’Scolaire collecte 2,5 Tonnes de déchets à Sainte-Marie

Article suivant

Rappels des produits alimentaires, que faire ? L’UFC Que choisir répond

Free Dom