La Caf veut développer les crèches d’entreprise

5 min de lecture
2

Frédéric TURBLIN, Directeur de la Caf, a tenu aujourd’hui 15 juin 2022 une conférence de presse pour présenter cet appel à projets.

Les objectifs : offrir des solutions de garde adaptées aux salariés, mobiliser le monde économique et les gestionnaires de structures d’accueil du jeune enfant pour mieux concilier vie familiale et professionnelle.

Dans le cadre du Schéma Départemental des Services aux Familles (SDSF) et de la stratégie nationale des 1 000 jours, il apparait en effet essentiel de poursuivre le développement des solutions de garde dans le cadre de la politique petite enfance au regard des enjeux de lutte contre les inégalités, contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale durable de tous.

Le département de La Réunion compte 364 établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) dont 154 en mode de financement de prestation de service unique (PSU), soit une offre au total de 7 334 places.

L’augmentation de l’offre d’accueil en direction des jeunes enfants constitue une priorité forte du SDSF et a pour objectif le rééquilibrage territorial de l’offre, tout en améliorant la réponse aux besoins des parents.

La Caf de La Réunion dans le cadre du Comité Départemental des Services aux Familles, (instance de gouvernance du SDSF) s’engage et met en place un appel à projets pour proposer aux salariés des places de crèches d’entreprise et ce par une mobilisation des employeurs.

Cet appel à projet ouvert aux gestionnaires de structures d’accueil du jeune enfant repose sur des partenariats à créer avec des employeurs pour une réponse adaptée aux besoins de salariés (proximité géographique, prise en compte des horaires de travail notamment). Les employeurs grâce à un soutien de la Caf et pour un coût limité pourront réserver et proposer des places de crèches pour leurs salariés.

En soutenant des places d’accueil collectif réservées par les employeurs, la Caf entend faciliter la conciliation vie professionnelle / vie familiale ; pour les employeurs concernés, cela constitue un outil majeur pour améliorer les conditions de travail, promouvoir l’égalité femme-homme et l’attractivité des emplois proposés.

Pour les employeurs présents ce matin, les avantages sont multiples : cette offre permet de concilier vie familiale et professionnelle pour leurs salariés, les recrutements sont facilités, la motivation et l’engagement sont optimisés : les salariés disposent d’un mode de garde de proximité et adapté à l’exercice de leurs emplois….

Les gestionnaires de structures intéressés qui souhaitent développer un partenariat avec des acteurs économiques peuvent répondre à cet appel à projets jusqu’au 31/08/2022 en envoyant leur projet à l’adresse : [email protected]

Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site de la Caf : https://bit.ly/AAPDeveloppementcrechesentreprise.

INFOS UTILES

Une crèche d’entreprise, c’est quoi ?

Une solution de mode de garde adaptée aux besoins du salarié qu’offre l’employeur (public, comme privé) en s’appuyant sur un partenariat avec un gestionnaire professionnel dans le cadre de la politique petite enfance soutenue par la Caf.

Concrètement, un employeur (entreprise, administration, association…) réserve des places de crèche pour ses salariés et participe pour un coût modéré au financement de la place d’accueil ou bien créé une structure confiée à un gestionnaire qualifié.

  • Pour l’employeur, cela permet une fidélisation de ses collaborateurs et un coût réduit entre 200 et 400 euros par mois par place de crèche (selon les dispositifs mobilisés) ;
  • Pour le salarié, les avantages sont une solution d’accueil à un coût abordable (coût moyen à 300 euros par mois en reste à charge), des formules d’accueil variées (accueil régulier à temps plein ou à temps partiel, accueil ponctuel et accueil d’urgence…).

2 Commentaires

  1. Déjà aller cherche fraudeurs avant d’aller faire comme ailleurs crèche entreprise encore pour déduction d impôt pour ces derniers, juste entre parentheses y’a bcp de personne qui voyage et part s installer en Afrique et revienne ici pour pointer pôle emploi ou assedic avec adresse fiscal chez la famille si j étais pôle emploi a chaque rdv demandez leur leur passeport et vous serez très étonné des tampond ki s y trouvent

  2. Déjà aller cherche fraudeurs avant d’aller faire comme ailleurs crèche entreprise encore pour déduction d impôt pour ces derniers, juste entre parentheses y’a bcp de personne qui voyage et part s installer en Afrique et revienne ici pour pointer pôle emploi ou assedic avec adresse fiscal chez la famille si j étais pôle emploi a chaque rdv demandez leur leur passeport et vous serez très étonné des tampond ki s y trouvent

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Grande roue de St-Denis déménage à St-Paul pour cinq mois

Article suivant

La mère de Frédéric Bécue recherche les infirmières qui l’ont retrouvé

Free Dom