/

La CASUD vote une motion relative à l’entretien des ravines dans le cadre des catastrophes liées au réchauffement climatique

2 min de lecture

Le Conseil Communautaire de la CASUD, réuni le vendredi 24 septembre 2021, sous la présidence d’André THIEN AH KOON, a adopté en début de séance une motion présentée par le Maire de l’Entre-Deux et 1er vice-président, Bachil VALY, relative à l’entretien des ravines dans le cadre des catastrophes liées au réchauffement climatique.

Le conseil communautaire de la CASUD considérant que : 

  • Les effets du changement climatique qui accentuent l’intensité des phénomènes météorologiques
  • La topographie spécifique de notre territoire dont les pentes et les ravines sont propices aux phénomènes d’écoulement d’eau, de glissements de terrain et d’inondations
  • Le risque très élevé que cela représente pour les biens et les populations
  • Les risques très élevés de pertes humaines en cas d’évènement intenses, comme l’a montré malheureusement les fortes pluies qui se sont abattues sur Saint-Joseph et Saint-Philippe dernièrement
  • Ces phénomènes peuvent être atténués grâce à un entretien régulier des ravines
  • Qu’en plus de la sécurité que cela apportera à nos populations, l’entretien des ravines permet de lutter contre la dengue et la contre la prolifération des rats
  • La charge très élevée que cela représenterait pour les collectivités locales alors que la compétence relève de l’Etat

demande donc à l’Etat:

  • De prendre à sa charge l’entretien de toutes les ravines susceptibles de représenter un risque pour nos populations
  • De mettre en œuvre, sans délais, un plan de nettoyage et d’entretien régulier de ces ravines, en collaboration avec les collectivités locales avec la mise en œuvre de contrats aidés pour toutes les communes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Solidarité intercommunale : la CASUD vient en aide aux communes de Saint-Philippe et l’Entre-Deux

Article suivant

Cyrille Melchior défend les dossiers de La Réunion au Ministère des Outre-mers

Free Dom