Incendie à la cathédrale de Nantes : le bénévole a avoué. (VIDEOS)

Un incendie s’est déclenché ce samedi matin à l’intérieur de la cathédrale de Nantes. Les sapeurs-pompiers ont été alertés à 7h44 et 60 d’entre eux ont été dépêchés sur les lieux précise l’AFP. “Le feu n’est pas maîtrisé, il est en cours d’attaque. C’est un feu important.”

Après plusieurs heures de combat, les pompiers ont réussi à maitriser l’incendie. Le feu est désormais circonscrit.

Trois départs de feu ont été constatés, le procureur de la République annonce l’ouverture d’une enquête ouverte pour incendie volontaire.

Cet incendie n’est pas sans rappeler celui ayant eu lieu le 15 avril 2019, à la cathédrale de Notre-Dame.

L’homme a avoué

Le dimanche après-midi suivant, on apprenait qu’un homme avait été mis en garde à vue.

Ce bénévole de la paroisse était en charge de la fermeture du monument en fin de journée, son emploi du temps avait été analysé, puis il avait été relâché.

Arrêté une seconde fois après que les enquêteurs aient notamment identifié des “traces d’un produit inflammable” dans l’édifice, le bénévole a été “soulagé” d’avouer, selon son avocat Quentin Chabert, qui évoque un homme “coopérant”, “apeuré” et “en quelque sorte dépassé”.

Depuis ces révélations, hommes d’église et fidèles qui le fréquentaient au quotidien sont sous le choc. “Je suis désarmé, je suis désolé” devant ce qui “s’est passé, dans la tête et dans l’attitude d’Emmanuel”, confie le recteur de la cathédrale, Hubert Champenois, en apprenant les aveux du réfugié rwandais de 39 ans mis en examen dimanche dernier pour  ”destructions et dégradations par incendie”.

L’homme avait reçu en novembre 2019 une “obligation de quitter le territoire”, selon le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, précisant qu’une “expertise psychiatrique sera ordonnée”. Sa situation administrative pourrait être à l’origine de frustrations d’après le contenu d’un mail dont le quotidien Presse-Océan a publié des extraits. Emmanuel A. y explique se trouver dans “un cercle vicieux déplorable”. Le diocèse de Nantes confirme l’existence d’un mail, sans préciser ni les destinataires, ni le contenu.

“Raisonnable, courtois et sympathique”

Emmanuel A. habitait dans un foyer avec des membres du clergé à Nantes. Beaucoup le connaissaient car il était bénévole depuis plusieurs années. “Il avait déjà toute la culture religieuse et il n’a pas débarqué là par hasard” mais “l’Église est soumise à la loi, elle ne peut pas faire plus que ce la loi permet”, souligne une paroissienne de l’église Sainte-Croix, où il participait aux messes. Cette quinquagénaire, qui a souhaité garder l’anonymat, explique ressentir un “mélange de compassion et de trahison” à l’égard de ce célibataire avec qui elle échangeait depuis plusieurs années et qu’elle trouvait “à la fois doux et souffrant”. “Souffrant par rapport à son parcours de vie et ce qu’il avait dû vivre au Rwanda”, explique-t-elle.

Les servants d’autel sont “forcément des gens dignes de confiance”, explique Michel Boursier, l’un des organistes de la cathédrale détruite par les flammes, car il faut être “initié”. Dans le cas d’Emmanuel A., “il n’y avait jamais eu aucun problème, il était digne de la confiance qu’on lui attribuait”, estime-t-il.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
NathanHibiscusInadmissibleMalaNoé de l'Arche Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mayaqui
Invité
Mayaqui

Trois départs de feu !!! Deux au sols et un au niveau de l’ orgue …
Incroyable ….. inadmissible …….

Bastoss
Invité
Bastoss

Tremble pas marmailles, donations i sa grainé la. Aussitôt brûlé, aussitôt rebâti. Seulement un l’abris pou bann démuni zot i gagne pas fait

Mala
Invité
Mala

Bravo bien raison !!!

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Décidemment , Dieu est en colère … il met le feu dans les cathédrales car les fidèles critiquent trop notre bon Président de la Ve République !

Inadmissible
Invité
Inadmissible

C’est inadmissible ce qui se passe.

Guerre de civilisation ?
Les auteurs devront être sévèrement sanctionnés.

Paix et amour.

Hibiscus
Invité
Hibiscus

Incendie volontaire criminelle propablement!
IRRESPECTUEUX cet acte envers ce patrimoine RELIGIEUX,touristique!

Nathan
Invité
Nathan

Ça fait une semaine qu’il a avoué, je veux bien qu’il y ai quelques km entre la métropole et la réunion mais quand même… Pas très réactif freedom