La Cirest lance son Plan climat air énergie (PCAET)

dans Actualités/Infos Réunion

La première réunion pour le lancement de l’élaboration de ce PCAET a eu lieu, hier matin, dans la salle du conseil municipal de Bras-Panon en présence de quelques élus et des administratifs de l’intercommunalité.

Le but d’une telle démarche ? “Permettre à la Cirest, à ses communes membres ainsi qu’aux différents partenaires associés de disposer d’une feuille de route opérationnelle à mettre en place sur le territoire pour s’adapter au changement climatique, réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre l’autonomie énergétique”, explique Henri Chane Tef, 1er vice-président de la Cirest.

C’est quoi un PCAET ?

Par son article 188, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) de 2015, a instauré les Plans Climat Air Energie Territoriaux (PCAET), 2éme génération des Plans Climat Energie Territoriaux (PCET).

Le PCAET intègre la problématique de la qualité de l’air et inscrit résolument la planification territoriale climat-air-énergie à un échelon intercommunal, représentatif des enjeux de mobilité et d’activité.

En effet, leur élaboration est confiée aux seuls EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants. Avec 126 777 habitants recensés en 2016, le rôle de la Cirest est ainsi renforcé, en devenant le coordinateur de la transition énergétique sur tout son territoire.

Projet territorial de développement durable, ce plan permet de définir les objectifs stratégiques et opérationnels afin d’atténuer le changement climatique, le combattre efficacement et s’y adapter, de développer les énergies renouvelables et de maîtriser la consommation d’énergie, en cohérence avec les engagements internationaux de la France, d’intégrer les enjeux de qualité de l’air. Le PCAET décline et met donc en œuvre les objectifs européens, nationaux et régionaux en matière de qualité de l’air, d’énergie et de climat.

Participatif, le PCAET est co-construit par les décideurs, les services des collectivités territoriales et les acteurs du territoire (collectivités, acteurs socio-économiques, associations, entreprises, universités, habitants…). Il vise une cohérence entre les actions du territoire, en passant au filtre « climat-énergie » toutes les décisions et politiques, pour passer d’initiatives éparses, engagées au coup par coup, à une politique climat-énergie cohérente, concertée et ambitieuse.

Son contenu ? Le PCAET est un programme d’actions co-construit et porté avec les acteurs du territoire. Il doit évidemment permettre de réduire l’impact climatique d’un territoire, mais doit surtout être l’occasion de mener une démarche prospective permettant d’anticiper les risques liés au changement climatique et à l’augmentation du prix de l’énergie, et la dépendance à celle-ci. Il comporte donc un volet économique et social de premier ordre. Pour la Cirest, le Plan Climat est un outil qui permet d’allier transition énergétique avec pérennité du bien-être des habitants et performance économique du territoire. A noter que les objectifs et priorités doivent s’articuler avec le schéma régional climat-air-énergie (SRCAE) ou le Schéma d’aménagement régional (SAR) ou avec la stratégie nationale bas carbone.

Mis en place pour une durée de 6 ans, le PCAET offre des opportunités d’agir sur trois champs d’action correspondant aux échelles suivantes :

  • à l’échelle interne: ce qui relève directement de la responsabilité de la collectivité – patrimoine immobilier, flotte de véhicules, marchés publics…
  • à l’échelle des politiques publiques ou compétences: ce que la collectivité peut influencer plus ou moins directement via les compétences qu’elle exerce (transports, gestion des déchets, habitat, aménagement, etc.)
  • à l’échelle de l’animation territoriale: ce sont les volets sur lesquels la collectivité n’a pas de prise directe, mais sur lesquels elle peut influer par des actions de sensibilisation, de mobilisation et des mesures facilitatrices. Il s’agit là du plus gros gisement d’émissions de gaz à effet de serre du territoire.

La Cirest propose dans le cadre de l’élaboration de son plan climat d’associer les acteurs du territoire et divers partenaires institutionnels (Communes, Département, Région, ADEME, Météo France, …) via 4 ateliers thématiques :

  • L’adaptation du territoire aux changements climatiques

Cet atelier concerne principalement l’aménagement du territoire, les enjeux liés à l’urbanisme, la gestion des risques, le cycle de l’eau, la santé, la consommation, la gestion des déchets.

Atelier programmé le 18 novembre à la mairie de Bras-Panon

  • La mobilité

Cet atelier concerne les différents modes de déplacements, les mobilités alternatives et innovantes, les transports en commun, le co-voiturage, les véhicules électriques, les modes actifs (vélos, vélobus, marche, trottinette …)

Atelier programmé le 20 novembre à la mairie de Bras-Panon

  • L’énergie

Ce dernier atelier concerne la production, consommation d’énergie, la maîtrise de la consommation, les énergies renouvelables, la performance des bâtiments résidentiels et tertiaires.

► Atelier programmé le 22 novembre à la mairie de Bras-Panon

  • Une concertation avec les scolaires

Cet atelier amènera les jeunes, en tant qu’acteurs primordiaux dans la société, à formuler des “messages clés” sur les questions climat

Atelier programmé le 3 décembre dans deux lycées du territoire,

Les différentes directions de la Cirest, les services municipaux des communes membres, les associations et différents services des collectivités territoriales sont également associés à la démarche.

Les propositions issues de cette démarche concertée permettra à la Cirest et à ses communes membres d’avoir une feuille de route opérationnelle à mettre en place sur le territoire pour atteindre l’autonomie énergétique, réduire les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter au changement climatique.

 

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
PopolOpération sauve le fistonInutile Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Inutile
Invité
Inutile

Si la cirest servait à quelque chose cela se saurait.

C’est un mille feuille de plus pour placer des fonctionnaires.

Opération sauve le fiston
Invité
Opération sauve le fiston

L operation sauve le fiston a commencé il y a 30 ans.

Le fiston y prend toujours tété

Popol
Invité
Popol

Une petite remarque à Bras Panon bravo Mr le Maire pour votre travail belle salle ! L’autre brasseur d’air et président de la Cirest grand chargeur de l’eau, heureusement que l’ex maire avait amélioré la salle du conseil et et salon du mariage le parking de la mairie et je ne dirais pas tout . la Mairie y fait pitié a coté des autres .